Roman d’amour

Publié le

amoureux

Les Japonais ont beau s’européaniser, il y a des points de notre civilisation qui leur échappent toujours. Par exemple, ils ne comprennent pas encore l’importance que nous donnons à l’amour dans tous nos romans. L’un d’eux disait à M. Gaston Donnet, qui le rapporte dans son Histoire de la Guerre, russo-japonaise :

Pourquoi cet amour, toujours cet amour ? Vos héroïnes sont toujours des femmes qui « ont droit à l’amour », qui « veulent prendre leur part d’amour » et qui, ne trouvant pas cette part d’amour dans le mariage, vont la chercher dans la fantaisie ; des jeunes filles en quête d’un époux qu’elles tromperont bientôt, parce qu’elles n’auront pas pu « prendre avec lui leur part de bonheur ». Tout cela est profondément assommant. Je me demande où, mais où vos romanciers et vos auteurs dramatiques s’en vont chercher leurs modèles dans la vie ?…

Ce ne sont pas des drames d’amour que raconte la vie, ce sont des drames d’argent. Pourquoi ne nous parle-t-on jamais de la soif ou de la faim, et, pourquoi nous parle-t-on sans cesse de l’amour, qui est une fonction de la vie, au même titre, aussi banale et animale, que la soif et la faim ? On ne dit pas qu’un homme est malheureux quand il mange. Pourquoi dit-on qu’un homme est malheureux quand il aime ? 

Et ce Japonais concluait que toute notre littérature était parfaitement inutile !…

« Le Journal du dimanche : gazette hebdomadaire de la famille. »  Paris, 1905.

11 réflexions au sujet de « Roman d’amour »

    carnetsparesseux a dit:
    mars 16, 2016 à 11:27

    pfuu, c’est parce que nous sommes si bien civilisés qu’il nous paraitrait (enfin, à nous ..ou aux auteurs de 1905) indélicat de dire qu’on est fauché ou qu’on a faim, soif, froid ; d’ailleurs, ça fait bien un siècle que plus personne n’a eu faim, froid ou soif par chez nous (sans même parler du manque d’argent).

    Aimé par 3 personnes

    francefougere a dit:
    mars 16, 2016 à 11:54

    Ca, c’était avant !
    Zoala – c’est le premier nom qui me vient à l’esprit – parlait de tout cela
    Au Japon, parmi tant d’autres thèmes : l’érotisme !

    J'aime

    melpradalie a dit:
    mars 16, 2016 à 3:15

    Quand on sait que le Japon est le pays du monde où les gens ont le moins de relations charnelles et dans lequel il existe des « bars à calins » car les japonais manquent cruellement de contacts humains, ce n’est pas très étonnant 😉 L’amour ne semble pas être leur priorité!

    J'aime

      francefougere a dit:
      mars 16, 2016 à 3:25

      bonjour melpradalie – je ne suis pas de cet avis.
      Les Japonais sont au contraire très sociables – et la littérature reflète leurs sentiments- toutes les nuances de l’amitié, de l’amour – et de l’érotisme …
      Ce n’est pas qu’il existe quelques  » bars à câlins  »  » bar à chats  » qu’il faut généraliser !
      Qu’on lise Haruki Murakani, par exemple – et pensez à Madame Butterfly !
      amicalement

      Aimé par 1 personne

        melpradalie a dit:
        mars 16, 2016 à 3:53

        Non bien sûr il ne faut pas généraliser! J’ai renconté des Japonais au cours de mes voyages et bien sûr ils ne sont pas du tout associables, au contraire! Et pour ce qui est des « bars à … », il se trouve qu’il a désormais des « bars à chats » aussi à Paris! Et j’ai d’ailleurs très envie d’y faire un tour 😉
        Non, mon commentaire est plutôt très second degré, j’ai tenté – peut être pas très habilement, et je m’en excuse si c’est le cas – de reprendre le ton humoristique/ironique de l’article, et j’ai trouvé que cette remarque sur les Japonais et la littérature faisait écho à ces récentes statistiques/études sur le Japon.
        Après je ne connais pas du tout la littérature japonaise donc il faudrait que je m’y mette!
        Bises

        Aimé par 1 personne

          francefougere a dit:
          mars 16, 2016 à 4:52

          Tu vois, j’ai de très bons, gentils amis japonais et … je ne peux pas m’empêcher d’être passionnée – j’aimerais vivre au Japon … pense au sakura, quand fleurissent les cerisiers et que les Japonais vont passer la journée, pique-niquer au milieu des arbres et des pétales !
          En plus, ils donnent des cerisiers à d’autres pays, par exemple le Brésil.
          Je fais quand même une restriction, pour le poisson cru.
          Bises et amitiés
          ( Merci Gavroche, de permettre ces échanges ! )

          Aimé par 2 personnes

            melpradalie a dit:
            mars 16, 2016 à 5:00

            Oui je comprends tout à fait cette passion pour le Japon! Une de mes plus proches amies est aussi passionnée par le Japon. Son rêve est de créer des circuits touristiques de découvertes du Japon. Elle y a vécut pendant un an et j’étais en totalement admiration devant ses photos! La floraison des cerisiers … Magnifique!
            Et pour ma part je suis déjà fan de sushis 😉 hihi
            (Et oui merci Gavroche de créer des espaces d’échanges comme ça!)
            Bises! 🙂

            Aimé par 1 personne

      gavroche a répondu:
      mars 17, 2016 à 3:10

      Sore wa kōeidesu

      J'aime

    jmcideas a dit:
    mars 16, 2016 à 3:23

    Non, Kaola ..

    A Tokyo, la suite nous indique qu’un passe-temps favori consiste à faire régulièrement des Purikura. Malheureusement, il est toujours tout seul quand il les fait, mais par la suite, son premier en compagnie d’une fille sera avec Naru. Finalement, il fera des Purikura avec toutes les filles de la pension.

    C’est pas de l’amour çà ?

    Aimé par 1 personne

    le blabla de l'espace a dit:
    mars 17, 2016 à 8:44

    nous sommes de grands sentimentaux, et l’amour fait toujours parler, ecrire, chanter,

    Aimé par 1 personne

Répondre à francefougere Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.