Une gaffe universitaire

Publié le Mis à jour le

auteuil-maison.JPG

On vient de donner le 9 de ce mois, comme sujet de composition française au baccalauréat ès-lettres, le texte suivant :

« Louis Racine écrit à son père qu’il est allé visiter Boileau dans sa maison d’Auteuil, qu’il y a rencontré La Bruyère, qu’il a fait part aux deux écrivains de l’intention qu’il avait de se vouer à la poésie, et que ceux-ci ont bien voulu lui donner des avertissements et des conseils. »

Or, La Bruyère étant mort en 1696, et Louis Racine étant né en 1692, on se demande ce que ce jeune homme de quatre ans a bien pu dire à La Bruyère sur sa vocation poétique.

« Gazette littéraire, artistique et bibliographique. »  Paris, 1891.
Publicités

7 réflexions au sujet de « Une gaffe universitaire »

    nuage1962 a dit:
    mars 17, 2016 à 10:39

    C’est un plaisir de revoir tes mises a jour 😉

    Aimé par 1 personne

    carnetsparesseux a dit:
    mars 17, 2016 à 12:38

    Le petit Louis pourrait dire que la valeur n’attend pas le nombre des années ; mais faudrait qu’il ai lu le Cid 🙂

    Aimé par 2 personnes

      gavroche a répondu:
      mars 17, 2016 à 3:01

      Le petit Wolfgang a eu la délicatesse d’attendre l’âge de 6 ans pour commettre ses premiers menuets… même si je subodore qu’il devait déjà trépigner d’impatience !

      Aimé par 6 personnes

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.