La prévision du temps

Publié le Mis à jour le

Georges-Seurat

Quotidiennement les journaux nous amusent de prédictions sur le temps, qui une fois sur deux ne se réalisent pas.

Dans un article sur la possibilité d’un nouveau mode de prévision du temps, qu’il a donné au Correspondant, M. de Lapparent conclut qu’en attendant le résultat des nouvelles études, il est plus prudent de s’en tenir aux pronostics du bureau central météorologique. A ce propos, il cite le passage suivant, emprunté à la fameuse Pantagruéline pronostication de Rabelais.

En esté, je ne sçay quel temps ni quel vent courra; mais je sçay bien qu’il doit faire chauld et regner vent marin. Toutesfois, si autrement arrive, pourtant ne fauldra renier Dieu : car il est plus sage que nous et sçait trop mieulx ce qui nous est nécessaire pour nous-mesmes.

Voilà un langage qu’il serait encore assez sage de tenir aujourd’hui, car, depuis trois siècles et demi que ces lignes ont été écrites, nous ne sommes guères plus avancés aujourd’hui sur ce point.

« Gazette  littéraire et artistique. »  Paris, 1891.
Illustration : Georges Seurat.

6 réflexions au sujet de « La prévision du temps »

    nuage1962 a dit:
    mars 20, 2016 à 3:09

    ouf heureusement que la langue française a évolué 🙂 … dans prévision du temps, il y a le mot prévision donc c’est clair la météo n’est pas une science exacte a cause que les éléments qui font la météo ne peuvent être contrôler par nous …

    Aimé par 1 personne

    Libre jugement - Libres propos a dit:
    mars 20, 2016 à 3:35

    Vous êtes un peu dur. Les météos données localement tenant compte de la géographie, sont fiables. Voir la météo donnée a la minute prêt, lors du tournoi de tennis de Roland-Garros Porte d’Auteuil a Paris. Certes la météo sur le pays, voir sur un quart de la France (quel soit-il) est plus aléatoire.

    Aimé par 1 personne

    karouge a dit:
    mars 20, 2016 à 3:54

    Monsieur de Lapparent, comme son nom l’indique, ne sait qu’il pleut que quand les gouttes le frappent sur le front (ou la barbe, quand il porte un chapeau). Il fait donc partie de ces gens dont parle Peter Ustinov quand il écrit : « je plains les gens petits, ils sont toujours les derniers à savoir qu’ il pleut ».
    Tout le défi, à notre époque, est de trouver comment fabriquer l’ombrelle-parapluie universelle. La météo, alors, sera laissée aux grenouilles et aux bénitiers…

    Aimé par 2 personnes

    […] Source : La prévision du temps […]

    J'aime

    fanfan la rêveuse a dit:
    mars 21, 2016 à 8:03

    Bonjour Gavroche,
    En te lisant depuis…ouf au moins cela…je m’aperçois qu’en faite rien n’a changé et que nos revendications actuelle étaient déjà d’actualité à l’époque 😉
    Je constat que déjà à l’époque, dans un autre registre, il y a eu une révision de l’orthographe 😉
    Nous devrions être moins rebelle nous les Français… 🙂

    Aimé par 1 personne

    jmcideas a dit:
    mars 22, 2016 à 1:15

    Mauvaise langue: « une fois sur deux ne se réalisent pas » = taux d’échec de 50% !

    A vrai dire, il existe des conjonctures ponctuelles qui ne satisfont pas exactement à l’ensemble de la région observée !
    >> Le Marais Poitevin est un lieu privilégié
    Il me serait un plaisir de vous y indiquer le temps= ☼ lorsqu’il pleut partout en France =◌

    La Bretagne est un peu dans le même cas: à Huelgoat
    Les Landes: à Mimizan

    Un micro-climat, dit-on 😀

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.