Trop curieux

Publié le Mis à jour le

Louis-XV

Louis XV aimait à parler de la mort, quoiqu’il la craignît beaucoup. Mais son excellente santé et son titre de roi lui faisaient probablement espérer qu’il serait invulnérable.

Il disait assez communément aux gens très enrhumés :

Vous avez là une toux qui sent le sapin. 

Chassant un jour dans la forêt de Senart, une année où le pain avait été extrêmement cher, il rencontre un homme à cheval portant une bière.

Où portez-vous cette bière ? s’enquit le roi.
Au village de…, répond le paysan.
Est-ce pour un homme ou pour une femme ?
Pour un homme.
De quoi est-il mort ?
De faim, répond brusquement le villageois.

Le roi piqua son cheval, et ne fit plus de question.

« Dictionnaire encyclopédique. »  Victor Fournel (Mémoires de Mme Campan) Paris, 1872.
Publicités

3 réflexions au sujet de « Trop curieux »

    isoptech a dit:
    mars 24, 2016 à 1:34

    si tu ne veux pas entendre la réponse, poses pas la question cher Louis XV

    Aimé par 3 people

    jmcideas a dit:
    mars 26, 2016 à 4:27

    « De quoi est-i mort ? »

    Une réponse que l’on aime pas entendre—Quoiqu’il en soit de son cas personnel
    😀

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s