Balles humanitaires

Publié le

Petropavlovsk

C’est le prince Don Jaime de Bourbon, fils de Don Carlos, qui a baptisé ainsi les balles japonaises, dans des lettres fort intéressantes que publie le Correspondant.

Don Jaime se trouve en Mandchourie, depuis le commencement de la guerre, et il y a vu de nombreux blessés qui sont déjà en voie de guérison, après avoir reçu plusieurs balles. « Avec ces balles-là, dit-il, on est tué, ou l’on s’en tire très vite. Les complications sont rares. »

Il rapporte la plus curieuse anecdote à propos de la perte du Petropavlovsk :

Le grand-duc Cyrille avait, pour aide de camp, le lieutenant de marine Cube. Celui-ci portait toujours sur lui une médaille, que lui avait donnée un pope, un jour qu’il visitait l’église où l’on conserve les reliques de Sainte-Barbe. Cette médaille avait touché les reliques, et le pope avait dit au lieutenant Cube : « Ne vous en séparez jamais, elle vous portera bonheur. »

Au jour de Pâques, le lieutenant voulant faire un cadeau à son chef, lui offrit cette médaille. Ses camarades lui firent observer qu’il avait tort de s’en séparer puisque, pendant cinq années qu’il l’avait portée, il ne lui était jamais rien arrivé de fâcheux.

Le lieutenant n’en persista pas moins à l’offrir au grand-duc. Quelques heures après, le lieutenant disparaissait dans la catastrophe de Petropavlovsk, tandis que le grand-duc s’en échappait, comme par miracle.

« Touche-à-tout. Revue hebdomadaire. »  Paris, 1904. 
Publicités

6 réflexions au sujet de « Balles humanitaires »

    La revue de Claire a dit:
    avril 17, 2016 à 4:57

    Belle anecdote royale

    Aimé par 2 personnes

    Libre jugement - Libres propos a dit:
    avril 17, 2016 à 6:15

    in chā’allāh

    Aimé par 1 personne

    Éric G. Delfosse a dit:
    avril 17, 2016 à 7:24

    Aujourd’hui, on a droit au coq qui aime le scotch, et à un prince de Bourbon…
    Perso, à choisir, je préfère le bourbon.
    Sans glace.

    Aimé par 1 personne

    marc bourbon a dit:
    avril 17, 2016 à 8:54

    tiens on parle de mon cousin Don Jaime

    Aimé par 1 personne

    ermite-athee a dit:
    avril 18, 2016 à 1:22

    La chance se transmet donc ?

    Aimé par 1 personne

    fanfan la rêveuse a dit:
    avril 18, 2016 à 8:04

    Chance, hasard, destin ? ! Qui le sait !
    Une certitude, comme chaque jour je vais te souhaiter une bonne et agréable journée Gavroche avec le soleil 😉 🙂

    Aimé par 2 personnes

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.