Galanterie au XVe siècle

Publié le Mis à jour le

anne-de-bretagneOn avait de singulières attentions pour les dames en 1491. Nous trouvons en effet dans le Livre du Chevalier de Sainte-Foix (t. I, p. 98) la précision suivante : 

« A l’entrée de la reine Anne de Bretagne à Paris, on poussa l’attention jusqu’à placer de distance en distance de petites troupes de dix à douze personnes avec des vases de jour pour les personnes, dames ou demoiselles du cortège qui se trouveraient pressées de quelque besoin. »

Voilà de la prévenance dont l’édilité parisienne ferait bien de faire son profit.

« Gazette française. »  Paris, 1892. 
Publicités

9 réflexions au sujet de « Galanterie au XVe siècle »

    MyoPaname a dit:
    avril 18, 2016 à 3:36

    Et comme on dit… quand on peut prévenir, c’est faiblesse que d’attendre… 😉

    Aimé par 3 personnes

    La revue de Claire a dit:
    avril 18, 2016 à 5:26

    La prudence est toujours de rigueur

    Aimé par 1 personne

    fanfan la rêveuse a dit:
    avril 19, 2016 à 7:55

    Oups ! J’espère que tu n’as pas cette galanterie Gavroche 😉
    Heureusement que les choses ont changées…
    🙂

    Aimé par 1 personne

    Libre jugement - Libres propos a dit:
    avril 19, 2016 à 4:38

    Quelles aisances dans se récit !

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.