Collégiens d’aujourd’hui et d’autrefois

Publié le Mis à jour le

Les-Simpson

Voilà qu’on se remet à parler de surmenage. M. F. Sarcey a écrit: « Et l’on parle de surmenage ! C’est à pâmer de rire ! Le surmenage de nos lycéens ! mais ils ne font rien du tout pendant un tiers de l’année, et ils ne font pas grand chose les deux autres. »

Là-dessus riposte des partisans du surmenage. Que diraient nos pères, je veux parler des collégiens d’il y a trois cents ans ? Il suffit de relire les règlements de nos vieux collèges du XVIe siècle pour être édifié. Lever à 4 heures; à 5 heures, les écoliers devaient être réunis sur le carreau des salles de classe; il n’y avait ni chaises ni bancs (sauf une chaire pour le professeur). Cette première leçon durait une heure. A 6 heures, on allait à la messe, puis le déjeuner, et à 7 heures, étude. De 8 à 10, la grande classe; étude jusqu’à 11 heures. Puis dîner, qui durait jusqu’à midi.

De midi à 1 heure, interrogation des élèves; de 1 à 2, lecture publique de quelque poète ou orateur célèbre, ensuite 1 heure d’étude. De 3 à 5, seconde grande classe. Pendant une heure on s’exerçait sur ce qu’on venait d’entendre. A 6 heures, souper. A 7 heures, nouvelle séance d’interrogation; enfin salut dans la chapelle et coucher. Voilà du surmenage et pourtant nos bons aïeux n’en devenaient pas fous. Ils n’étaient pourtant pas bâtis d’une autre pâte.

 » Gazette littéraire, artistique et bibliographique. » Paris, 1892.
Illustration : Les Simpson.
Publicités

29 réflexions au sujet de « Collégiens d’aujourd’hui et d’autrefois »

    francefougere a dit:
    mai 5, 2016 à 8:45

    Oui, mais coucher tôt, et sans écrans
    ( dont il est difficile de se passer 🙂 )
    Bonne suite de semaine !

    Aimé par 1 personne

    La revue de Claire a dit:
    mai 5, 2016 à 9:00

    Les jeunes se plaignent beaucoup lol

    Aimé par 3 personnes

    fredonnezmoi a dit:
    mai 5, 2016 à 9:41

    On était tellement surmené…
    « (…) Alors dans sa baleinière le père tout seul s’en est allé
    Sur la mer démonté…
    Voilà le père sur la mer,
    Voilà le fils à la maison,
    Voilà la baleine en colère,
    Et voilà le cousin Gaston qui renverse la soupière,
    La soupière au bouillon.
    La mer était mauvaise,
    La soupe était bonne. (…) »

    (de Jacques Prévert: La pêche à la baleine)
    🙂

    Aimé par 3 personnes

    Pimpf a dit:
    mai 5, 2016 à 10:19

    je ne suis pas sur que l’on puisse ré appliquer cela de nouveau aujourd’hui

    Aimé par 2 personnes

    juliette a dit:
    mai 5, 2016 à 11:08

    c’était le bon temps quoi !

    Aimé par 1 personne

    Elisa a dit:
    mai 6, 2016 à 10:40

    Et tout cela se déroulait dans un élan spontané et joyeux bien sûr (pas de schlague ni punition corporelle…) Ah ce bon vieux temps 😦

    Aimé par 2 personnes

    Libre jugement - Libres propos a dit:
    mai 6, 2016 à 10:52

    En ce temps là, aucune « distraction » ne venait perturber – encombrer la boite crânienne de ces chers bambins

    Aimé par 4 personnes

    fanfan la rêveuse a dit:
    mai 6, 2016 à 1:29

    Hé bien avant c’était trop et maintenant c’est trop peu. A quand la justesse ? !
    Bonne journée ensoleillée Gavroche et Compagnie !:-)

    Aimé par 1 personne

    Un petit blog avisé?? a dit:
    mai 6, 2016 à 4:14

    Met-on trop de choses dans les cerveaux, maintenant ? Avec des trucs inutiles… ou les cerveaux auraient-ils rétrécis au lavage … 😉

    Aimé par 1 personne

    jmcideas a dit:
    mai 7, 2016 à 7:42

    Les bambins naissent avec un poil dans la main
    10 ans + tard, ils se sont multiplié
    Si, rien n’est fait
    c’est un troisième pied !

    Moralité: ‘Ce n’est pas avec des « t’es fatigué, mon poussin ? » que l’on force la volonté !

    Aimé par 1 personne

    Éric G. Delfosse a dit:
    mai 8, 2016 à 1:10

    Vous constaterez qu’à cette époque, on parlait encore, tout naturellement, de déjeuner (dé-jeuner = casser le jeûne de la nuit) au matin, de dîner au milieu de la journée, et de souper en fin de journée…

    Aimé par 2 personnes

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.