On ne discute pas les ordres

Publié le

armée-autriche

La garnison de Klausenbourg (Autriche-Hongrie) a été mise en émoi, samedi dernier, par le suicide qu’un officier de cette garnison a accompli dans des conditions véritablement extraordinaires.

Le lieutenant d’infanterie Charles Mangesius. en proie à un accès de désespoir causé par un événement que l’on ignore encore, donne l’ordre à un soldat de son régiment de se présenter à telle et telle heure, avec armes et munitions, dans son appartement.

L’homme arrive. Le lieutenant lui dit de charger son fusil. L’homme, étonné, obéit en hésitant.

Le lieutenant s’agenouille et ordonne au soldat de tirer sur lui. Le soldat refuse. L’officier insiste et fait comprendre au troupier qu’il n’a qu’un devoir : celui d’obéir à ses supérieurs et que, s’il n’obéit pas, il sera frappé des peines les plus sévères.

Le troupier obéit enfin, l’officier commande : Feu ! et tombe foudroyé.

Charles Mangesius était fils d’un général de division en retraite.

« Le Rappel. »  Paris, 1889.
Publicités

8 réflexions au sujet de « On ne discute pas les ordres »

    La revue de Claire a dit:
    mai 10, 2016 à 4:48

    Eh ben

    Aimé par 1 personne

    Libre jugement - Libres propos a dit:
    mai 10, 2016 à 4:51

    Finalement il n’y a pas besoin de légiférer sur le fin de vie, voilà la solution !
    C’est pas possible … Ah, bon !

    Aimé par 1 personne

    isoptech a dit:
    mai 10, 2016 à 4:54

    dur de demander à qq1 d’autre d’effectuer un acte comme celui là. malgré l’ordre le soldat a du être traumatisé.

    Aimé par 2 personnes

      gavroche a répondu:
      mai 10, 2016 à 5:02

      A moins que ce ne soit le soldat qui, après un désaccord avec son supérieur, ait inventé l’histoire… 😀

      Aimé par 1 personne

    fanfan la rêveuse a dit:
    mai 11, 2016 à 7:45

    N’est-on pas mieux servi par soi-même ?
    Interpellant !

    Aimé par 1 personne

    jmcideas a dit:
    mai 12, 2016 à 10:25

    Obéir aux ordres = Une fameuse bonne raison qui innocente les exécutants !
    Bien plus courant, actuellement: le suicide collectif
    > Il s’agit de la confection des plats préparés (dégustés par tous) > Chaque acteur de la chaîne de préparation se conforme à la popote décrite !
    « La recette ne peut déroger aux ordres du Chef  »
    ~~Le veau aux morilles, c’est 10% de veau et 0% de morilles, et le reste est chimique (*) ? ~~

    (*) = Gras synthétique,conservateurs, colorants, phosphates, citrates, et exhausteurs divers —Les ‘laborantines’ sont mêmes fières de leur résultat.
    D: Sachez que le vin, totalement chimique, réclame son appellation de terroir ! D:

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.