L’esclavage à Batavia

Publié le Mis à jour le

batavia-jakarta

On nous assure continuellement, et de la façon la plus grave, que l’esclavage n’existe plus sous aucune législation civilisée. Aussi savourerez-vous cette petite annonce prise dans un journal de Batavia :

« Livraison au plus bas prix : bons bœufs de trait de Madura; magnifiques bêtes de boucherie de Madura; travailleurs jeunes, sains et bien bâtis de Java-Est, hommes et femmes à 6o gulden (123 francs) franco Belawan; chevaux de selle et de voiture de l’île de Rotti.En nous recommandant à votre bienveillance : H. Leecksma Kzn Soeragaïa. »

Il y a aussi, dans ce pays, des comptoirs fort bien achalandés, si l’on en juge par ce prospectus :

« Nous livrons des travailleurs jeunes, sains et bien bâtis de Madura, de Java, des îles de la Sonde, ainsi que des Chinois. Nous nous chargeons aussi d’exécuter toutes les commandes des bêtes de boucherie et de trait. »

N’oublions pas que Batavia appartient à la Hollande, dont la capitale est La Haye, où se tiennent les assises de la paix, et où semble être fondé d’une façon définitive le tribunal d’arbitrage. Aussi ne doutons-nous pas que le gouvernement de la jeune Reine ait bientôt mis ordre aux fantaisies des esclavagistes de la Sonde.

« Le Journal du dimanche : gazette hebdomadaire. »  Paris, 1905.

5 réflexions au sujet de « L’esclavage à Batavia »

    juliette a dit:
    mai 17, 2016 à 7:55

    tu nous racontes une salade, hein !

    Aimé par 2 personnes

    La revue de Claire a dit:
    mai 17, 2016 à 8:49

    La salade Batavia lol

    Aimé par 1 personne

    CuriousCat a dit:
    mai 18, 2016 à 7:29

    Bonjour Gavroche,
    Le « like » marque mon approbation et mes remerciements pour ce devoir de mémoire, bien évidemment pas sur le fond de l’article….
    Voici d’ailleurs pourquoi je ne comprends pas toujours certains « pouces levés » à tout va, sans nuances ou explications….
    Belle fin de journée, à bientôt.
    Cat

    Aimé par 1 personne

    le blabla de l'espace a dit:
    mai 18, 2016 à 7:54

    hou la !

    J'aime

    fanfan la rêveuse a dit:
    mai 18, 2016 à 7:54

    1905 !
    2016, l’esclavage est toujours présent, différent de celui de 1905 mais toujours présent…
    C’est fou tout de même, rien ne change, l’Homme ne se sert donc jamais de son vécu ? !
    Belle journée Gavroche, du moins au coeur, c’est déjà cela 😉 🙂

    J'aime

Répondre à La revue de Claire Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.