Déserteur involontaire

davout

Un détachement du corps de Davout occupait l’île de Rugen. L’ordre arrive de l’évacuer à l’instant, et l’on s’embarque avec tant de précipitation, qu’on oublie un factionnaire.

Celui-ci, après s’être promené ponctuellement de long en large pendant deux à trois heures, perd enfin patience et retourne au poste, qu’il trouve vide. Il s’informe et apprend avec désespoir ce qui s’est passé.

« Mon Dieu! je vais être porté comme déserteur, perdu, déshonoré. » 

Ses cris touchent de compassion un honnête artisan qui l’emmène, le console, l’héberge, et au bout de quelques mois lui donne en mariage sa fille unique. Cinq ans après, on signale une voile. Les habitants accourent, on reconnaît les uniformes de la grande armée. — C’est fait de moi,  s’écrie d’abord l’heureux époux de la jolie Marguerite.

Cependant, une idée subite lui rend courage. Il court au logis, revêt son uniforme, saisit ses armes, revient sur le rivage et se pose en sentinelle au moment même où les Français vont débarquer.

Qui vive ? s’écrit-t-il d’une voix tonnante.
Qui vive vous même ? répond-on du bâtiment. Qui êtes-vous ?
Factionnaire.
Combien y a-t-il de temps que vous êtes en faction ?
Cinq ans. 

Louis Nicolas d’Avout rit beaucoup de l’à-propos et fit délivrer un congé en bonne forme à son déserteur involontaire.

« Encyclopédie populaire : journal de tout le monde. »  Paris, 1856.

Publicités

9 réflexions sur “Déserteur involontaire

  1. Si vous étiez l’ époux -de la jolie Marguerite- Auriez vous le courage de vous représenter au front ?
    > pour un congé indéterminé: surement

    J'aime

    1. Poule mouillée : personne poltronne, personne qui a peur de tout et n’importe quoi, personne qui ne prend aucun risque.
      Votre commentaire est inapproprié jmcideas (voir un peu plus haut, sur MDR). Je n’aime pas l’eau et j’assume, de là a dire que je suis une poule mouillée, de quel droit, de plus vous ne me connaissez pas. Merci à l’avenir de mettre un peu plus de respect dans votre commentaire, car ce n’est pas la première fois…

      J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s