La bouillabaisse de Tino

Publié le Mis à jour le

tino-rossi

Inutile de le présenter, n’est-ce pas ? II n’existe, en effet, pas de coin de France, où le disque et la radio n’aient transmis sa voix incomparable d’harmonie et de douceur. Tino Rossi n’a pas seulement des admiratrices ferventes, il a aussi d’enthousiastes admirateurs dont les manifestations ne sont pas sans danger, comme le prouve l’aventure qu’il nous a contée :

« Je me trouvais de passage, à Toulon avec mon ami et compatriote le célèbre baryton de l’Opéra-Comique, César Vezzani. Depuis longtemps je me proposais lorsque je serais en cette ville de déguster une excellente bouillabaisse dans un petit restaurant situé près du port, et réputé pour cette spécialité.

« Mon ami et moi nous nous y rendîmes et nous étions attablés depuis déjà un moment à la terrasse, lorsque plusieurs passants me reconnurent, et, comme c’est l’usage dans le Midi, m’interpellèrent familièrement. Désirant déjeuner en paix, je fis signe qu’ils se trompaient et que je n’étais pas Tino Rossi. Mais, ils arrêtèrent d’autres passants, les prirent à témoin et bientôt ce fut une véritable foule qui bruyamment clamait son admiration.

« Sur ces entrefaites l’on apporta ma bouillabaisse, alors ce fut le signal d’un assaut en règle vers ma place. Le plus sage étant de prendre la fuite, je me réfugiai à l’intérieur de l’établissement, poursuivi par mes bouillants admirateurs.  Je réussis cependant à me cacher, mais dans la bousculade les glaces furent assez endommagées, et, comme je ne me décidais pas à me montrer mes assiégeants se vengèrent en mangeant à ma place mon excellente bouillabaisse, ce qui était bien en effet la meilleure façon de me punir !… »

« Midinette. Hebdomadaire. »   Paris, 1937.
Publicités

12 réflexions au sujet de « La bouillabaisse de Tino »

    francefougere a dit:
    juin 11, 2016 à 7:26

    L’oeil et la voix de velouuuuurs ! 🙂

    Aimé par 1 personne

      gavroche a répondu:
      juin 12, 2016 à 9:43

      O catalinetta bella ! Tchi-tchi ♪
      Ecoute l’amour t’appelle Tchi-tchi ♫
      Pourquoi dire non maintenant ? Ah… ah…
      Faut profiter quand il est temps : Ah… ah… ♪

      Aimé par 1 personne

    Anne de Louvain-la-Neuve a dit:
    juin 12, 2016 à 8:26

    Une bouillabaisse ? Je serais prête à faire le tour de France à cloche-pied pour en manger une bonne. J’adore. Ma dernière fut sur le port de Boulogne-sur-Mer, renseignée dans le Guide du routard, en plein milieu des docks. Nom d’une pipe, que c’était bon !

    Aimé par 1 personne

      gavroche a répondu:
      juin 12, 2016 à 9:44

      Tiens ! je suis en train de me dire que je n’ai jamais goûté à une bouillabaisse… 😦

      J'aime

    fanfan la rêveuse a dit:
    juin 12, 2016 à 2:00

    Bouillabaise tu as dis, je ne connais pas ! Faut dire pour ma défense que je suis de Hauts de France 😉
    Bon dimanche Gavroche !
    🙂

    Aimé par 1 personne

      gavroche a répondu:
      juin 12, 2016 à 2:16

      Je ne connais point, moi non plus, et je n’ai pas vraiment envie d’y goûter…
      Bonne journée Fanfan 🙂

      Aimé par 1 personne

    isoptech a dit:
    juin 12, 2016 à 6:39

    vous avez tord lol, la bouillabaisse c’est super bon mdr

    Aimé par 1 personne

    Un petit blog avisé?? a dit:
    juin 13, 2016 à 11:53

    J’aime le goût mais si tu ne m’enlèves pas toutes les arêtes…. 😉 je ne la mange pas pfff ! Je préfère l’Aïoli 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s