Une page de Loti

pierre-loti

Le musée de Fouras possède, dans ses archives, de fort intéressants documents, notamment ceux qui proviennent de Maître Mauberger, avocat, et dernier secrétaire de Pierre Loti.

A ce titre, il détenait des écrits, des photos de l’auteur, qu’il a laissés au musée à son décès, dans sa propriété de Fouras. Signalons parmi eux une photo de Loti à 17 ans, trois projets pour le monument de Rochefort à l’auteur, une grande enveloppe où Loti, de son écriture vive, avait noté :

« Lettres de raseurs et de raseuses à éconduire poliment » !

Mais lisez plutôt cette page, qui résume l’humour de l’auteur, son don d’improvisation (le texte est rédigé sur une page à en-tête du Palais d’Orsay, à dater des années 1910), mais aussi sa passion des animaux familiers.

Réquisitoire contre le chat Rabaud.

1° Vient toutes les nuits dans mon jardin pour battre ou massacrer les chats de la maison.

A tellement battu depuis deux ans un malheureux chat gris, auquel nous tenons beaucoup à cause de la petite Germaine, que celui-ci a disparu à plusieurs reprises pendant un mois, n’osant plus revenir; on l’a retrouvé chaque fois du côté de la gendarmerie.

2° Etait en train d’étrangler la petite chatte rayée, que j’ai rapportée de Paris et que j’adore, quand Asman est venu la délivrer à coups de bâton; continue de la guetter et l’achèvera un de ces jours.

3° A étranglé et tué un amour de petit chat angora, qu’on élevait avec sollicitude. C’est la première fois que j’entends parler de chats étranglant leurs petits.

C’est une préoccupation chaque soir de s’assurer que les chats de la maison sont bien enfermés et ne risquent pas d’être étranglés dans la nuit.

On n’a pas le droit d’avoir chez soi une pareille bête féroce, ou alors il faut la tenir en cage.

P. Loti.

Quel que soit le genre qu’il emploie, Pierre Loti saura toujours séduire son lecteur.

Cette pièce est cotée 7003 au musée de Fouras; et laissez donc la curiosité vous pousser : vous serez reçus tous les dimanches d’hiver, et tous les jours en été.

Freddy Bossy.  » Société d’ethnologie et de folklore du Centre-Ouest. »  1979. 
Illustration : photo Dornac. 
Publicités

2 réflexions sur “Une page de Loti

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s