Histoire de sangsues

Publié le Mis à jour le

foggia

Un campagnard se présentait dernièrement chez un pharmacien de Birkenfeld, dans la Prusse rhénane, et lui demandait des sangsues.

Celui-ci répondit que, depuis bien des années, il ne tenait plus cet article et, comme son client insistait, il l’envoya au bureau des contributions en lui disant qu’il y trouverait ce qu’il voulait.

Le paysan s’en fut donc chez le percepteur qui, furieux en apprenant le nom du mystificateur, porta plainte contre le pharmacien pour qualification injurieuse. Ce dernier fut condamné à 20 marks d’amende, qu’il paya, mais il envoya aussitôt le prononcé du jugement au célèbre journal satirique Le Kladderadatsch qui lui adressa un mandat de 70 marks en rémunération d’un si bel écho.

Le facétieux pharmacien écrivit cela au percepteur et lui demanda sous quelle rubrique il devait inscrire ce bénéfice inattendu, voulant être bien en règle avec le fisc.

Le percepteur s’est, paraît-il, tenu coi.

« La Revue limousine : revue régionale. »  Limoges, 1927.
 Illustrateur : Foggia.

 

 

Publicités

7 réflexions au sujet de « Histoire de sangsues »

    isoptech a dit:
    juin 26, 2016 à 6:21

    génial merci

    Aimé par 2 personnes

    fanfan la rêveuse a dit:
    juin 27, 2016 à 8:10

    🙂
    Bonne journée Gavroche, au pays des nuages ! 😉

    Aimé par 1 personne

    Libre jugement - Libres propos a dit:
    juin 27, 2016 à 4:32

    Débaptiser le fisc et remplacer son nom ne serait pas si mal … « La sangsue républicaine »

    Aimé par 2 personnes

    Un petit blog avisé?? a dit:
    juin 29, 2016 à 3:45

    Excellent ! Merci ghavroche 🙂
    l’humour pharmaceutique … vous m’en mettrez 2 cuillères matin et soir 😀

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.