Histoire anglaise

hugh-thompson

Elle nous vient de Bernard Shaw, ce qui est une référence. On lui demandait les raisons du nombre toujours croissant des divorces en Angleterre. Il se contenta, en manière de réponse, de raconter cette petite histoire :

Un gentleman de ma connaissance avait six filles à marier. Dans une villa voisine de la sienne, vint s’installer un jeune homme que nul ne connaissait et qui parut regarder avec complaisance l’aînée des six jeunes filles.

Au bout d’une semaine, le jeune homme vint trouver le gentleman qui lui tendit la main avec un sourire ineffable, et ne lui laissa même pas le temps de donner les raisons de sa visite.

Je sais pourquoi vous venez, fit-il avec bonhomie. Soyez heureux, elle est à vous.
Qui cela demanda l’autre interloqué.
Mais Dolly, ma fille aînée.
Pardonnez-moi, repartit le jeune visiteur assez confus, ce n’était pas pour cela que ie venais vous voir. Je voulais vous demander s’il vous serait possible de me prêter dix shillings…
Dix shillings ! s’écria le gentleman avec indignation. Prêter dix shillings à un garçon dont je ne sais, même pas le nom vous repasserez, mon ami.

Illustration : hugh thompson.

 

Publicités

7 réflexions sur “Histoire anglaise

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s