Des Indiens à New York

peaux-rouges

Les Indiens de la tribu des Pieds-Noirs, qui sont allés récemment à New York porter au secrétaire d’État, Franklin Knight Lane, les insignes de chef des Peaux-Rouges, viennent de s’installer dans cette ville pour un séjour prolongé.

L’installation n’était pas chose facile.

« Trois-Ours », leur chef, homme de 80 ans, fut particulièrement impressionné par les  gratte-ciel  qui lui firent une peur terrible, aussi a-t-il interdit à ses fidèles de se loger dans des maisons. On a donc, pour donner un gîte aux braves Peaux-Rouges, dressé un véritable camp indien sur le toit d’un des plus élégants hôtels de la ville. C’est là qu’on peut voir se promener le « Veau-Blanc », le « Hibou-Médecin », le « Long-Sommeil » et la « Grosse-Grenouille », tous héros dignes de figurer dans un roman de James Fenimore Cooper.

« Le petit journal : supplément illustré. » Paris, 20 avril 1913.

Publicités

2 réflexions sur “Des Indiens à New York

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s