Le roi de la bourse

Publié le Mis à jour le

jay-gould

Un journal américain nous donne des détails curieux et caractéristiques sur l’existence d’un certain Jay Gould, le roi de la Bourse de New York.

Il est constamment escorté d’un gigantesque gaillard, pugiliste de profession, qui se charge d’abattre d’un coup ou d’étrangler tout individu suspect. Jay Gould a soin de ne se rendre de son domicile privé à ses bureaux ni dans sa voiture personnelle ni par le chemin de fer aérien. Il prend toujours un cab. Enfin, un corps de garde spécial est posté en face de sa porte. Il lui suffit de toucher un timbre pour que cette force armée accoure à son appel.

Pendant les dernières grèves de l’Ouest, Jay Gould a été quelque temps la victime d’une persécution bizarre. Il ne pouvait pas mettre le pied dans la rue sans y trouver un gamin en train d’écrire au crayon rouge, sur les trottoirs, des opinions peu flatteuses pour sa probité.

« La Revue des journaux et des livres. »  Paris, 1885.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Le roi de la bourse »

    Pimpf a dit:
    juillet 21, 2016 à 12:14

    ils auraient de quoi faire les gamins aujourd’hui avec tous ces boursicoteurs et traders qui font virevolter les bourses mondiales au quotidien…

    Aimé par 3 people

    jmcideas a dit:
    juillet 21, 2016 à 1:37

    Un gamin ne va pas nous faire chier de boursicoter à qui mieux-mieux
    (La honte du profit ne se placarde pas sur les mûrs)
    Enfin, les Indignés sont partis de Wall-Street !
    Où sont-ils ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s