Les mangeurs de corbeaux

Publié le

corbeaux

Il s’est formé à Francfort-sur-le-Mein une société de gastronomes qui prend le nom de Mangeurs de corbeaux. Cette société a pour but de faire admettre, comme objet d’alimentation, la chair de cette classe nombreuse de volatiles, dont on n’a jusqu’ici su tirer aucun parti utile.

Les Mangeurs de corbeaux, afin de vulgariser leur pensée et de vaincre cette espèce de répugnance quelquefois mal fondée, que professent beaucoup de gens, pour la chair de certains animaux, ont donné, au printemps dernier, un banquet magnifique à l’hôtel de l’Eléphant, dans lequel les corbeaux ont occupé la première place et fait les honneurs du repas. Il s’en est fait, dit-on, une grande consommation.

Ces oiseaux jusque-là rejetés de toutes les tables ont été trouvés excellents, grâce à la sauce peut-être.

« Almanach du Magasin pittoresque. »  Paris, 1862.

Publicités

5 réflexions au sujet de « Les mangeurs de corbeaux »

    Gilles Labruyère a dit:
    septembre 25, 2016 à 3:19

    Mon grand père maternel, Émile dit Titi, avait l’habitude de me donner cette recette pour cuisiner les corbeaux : Porter une grande casserole d’eau à ébullition. Y mettre le corbeau et une paire de tenailles. Quand les tenailles sont molles, le corbeau est cuit.

    Aimé par 6 people

    La revue de Claire a dit:
    septembre 25, 2016 à 3:28

    Excellente chronique

    Aimé par 2 people

    karouge a dit:
    septembre 25, 2016 à 3:37

    Dans des contrées lointaines (Papouasie, Guinée Equatoriale etc) on cuisinait d’autres corbeaux dans de grandes marmites. Ces oiseaux-là avaient la particularité de porter la soutane. Quand les sauvageons devînrent végétariens ils les dégustèrent sous le nom de radis noirs.

    Aimé par 4 people

    Muriel a dit:
    septembre 25, 2016 à 4:00

    Du coup, j’y goûterais bien!

    Aimé par 2 people

    Éric G. Delfosse a dit:
    septembre 25, 2016 à 7:49

    Pauvres bêtes…
    Dans mon coin, il y a une flopée de corneilles, de corbeaux Freux et de choucas des tours…
    Je serais malheureux si je ne les voyais plus…

    Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s