Œuvre d’imbécile

lamartine-hugo

Un chroniqueur peu scrupuleux sur le choix de ses anecdotes, rapporte que M. de Lamartine, interrogé dans un salon sur le mérite des Travailleurs de la mer, aurait répondu :

« C’est l’oeuvre d’un fou devenu imbécile. »

Certains journalistes, de beaucoup d’esprit d’ailleurs, ont un grand tort, c’est de croire que la langue du café de Madrid ou du café de Suède a droit de cité dans la bonne compagnie. En supposant, ce qu’il est difficile d’admettre, que M. de Lamartine ait sur Victor Hugo et son livre l’opinion formulée ci-dessus, il ne l’aurait pas exprimée en ces termes dans un salon.

M. de Lamartine est un modèle exquis de l’homme bien élevé, et cela suffirait pour qu’il ne proférât jamais une pareille grossièreté, même s’il n’affectait pas en toute occasion, une amitié pieuse et une admiration sans bornes pour Victor Hugo.

« La Petite revue. »   Paris, 1866.

Publicités

5 réflexions sur “Œuvre d’imbécile

  1. « Œuvre d’imbécile » –Ce titre, à lui seul, pour moi, ça fait tilte!
    > On ne peut qualifier, un travail, quelqu’il soit, de cet sorte-et c’est dit ci-dessus !
    Même à supposer qu’une oeuvre ne rencontre guère d’approbation- Elle aura toujours une valeur, ne serait-ce que celle de s’y être essayer- Et puis ‘Nous connaissons beaucoup de travaux qui n’ont pu être reconnus que bien tard ! (L’imbécilité de Jules Vernes était d’aller sur la lune)
    « Tous les écrits sont oeuvre de fous si l’on pense sans compassion qu’ils n’ont raison d’être »
    (Dixit: cette maxime imbécile)

    Aimé par 3 people

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s