Barreau et moustaches

avocat

Les journaux de ce matin racontent que M. le président Delangle n’a pas permis à un licencié en droit de prêter serment, comme avocat… parce qu’il avait des moustaches.

J’aimerais mieux qu’on sacrifiât le serment que les moustaches. Le premier expose à des parjures, le second expose tout au plus l’harmonie du visage, et encore ! Combien de gens n’auraient pas véritablement de figure, s’ils n’avaient pas de moustaches ?

Je sais bien que les habitudes de la magistrature excluent formellement les moustaches. Il me semble que si j’étais maître de trancher la question, j’ordonnerais, au contraire, par pudeur, que les moustaches fussent maintenues très longues et très épaisses, de manière à bien cacher la bouche.

La bouche de certains avocats, n’est-ce pas là l’indécence à dissimuler ?

« Le Chroniqueur de la semaine : critique, salons, théâtres, coulisses… »   Paris, 1856.

Ps :Particulièrement  ravi d’être de retour parmi vous. Bonne journée à toutes et à tous !   3

Publicités

10 réflexions sur “Barreau et moustaches

  1. Bonjour,
    Merci pour cet article amusant, un peu en avance sur le « mobember day » mais bon… être en avance sur son temps, lorsqu’on essaye de rattraper son retard, doit permettre d’arriver à l’heure ! 😉
    Cat

    Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s