La chambre où l’on rêve

Publié le

chambre-reve

Mais c’est dans la chambre où l’on dort qu’apparaissent toutes les merveilles du monde. Elles viennent sous la forme de rêves. Les ombres du passé s’y confondent avec les visions de l’avenir.

On traverse alors le désert sans avoir soif . On atteint le Pôle sans souffrir du froid. Dans les belles îles d’illusion, on ne craint pas d’être dévoré tout cru, ou même rôti par des anthropophages. Les terres chaudes ne recèlent pas de serpents. Il n’y a pas de bêtes féroces dans les forêts tropicales. Et nulle part on ne boit d’huile de foie de morue.

andre-helle

Le  » Petit elfe ferme l’œil » du conteur danois Andersen, va passer bientôt. De son parapluie ouvert il laissera tomber de belles images de toutes les couleurs qui se transformeront en songes.

Dormez ! votre nuit sera belle.

« Le tour du monde en 80 pages. »  André Hellé, 1927.

Publicités

3 réflexions au sujet de « La chambre où l’on rêve »

    La petite revue de Claire a dit:
    octobre 21, 2016 à 9:04

    Dormir dans ma chambre lol

    Aimé par 1 personne

    jmcideas a dit:
    novembre 1, 2016 à 9:41

    Se laisser envahir par les contes tels-qu’illustrés dans l’article
    > c’est merveilleux (à tout âge)
    Merci Gavroche

    Aimé par 1 personne

    Maître Renard a dit:
    décembre 24, 2016 à 9:48

    A reblogué ceci sur Maître Renard.

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s