Un coiffeur qui exagère

fernandel

Des clientes d’un salon de coiffure de l’avenue Garibaldi nous ont fait part de leur mécontentement. Sachant que La Revue Limousine demeurait indépendante et dévouée aux causes justes, elles nous ont invité à signaler le manque de tact et les exigences du Figaro considéré.

Ce chevalier de la brosse et du peigne, qui doit à la mode des cheveux courts d’énormes bénéfices, a décidé de « laisser tomber » ses clientes aux cheveux longs. Celles-ci ne paient pas assez et ne l’intéressent plus. (Voilà bien la preuve que les cheveux courts vous coûtent chers, mesdames ! ) Ce coiffeur a donc mis un écriteau à sa porte : « La Maison ne travaille plus pour les cheveux longs. »

Il y a là non seulement un manque de tact, mais une erreur commerciale. Est-ce que la Maison Dony ou la Maison Galland, qui comptent une nombreuse clientèle de gens élégants, ont jamais pour cela dédaigné ceux qui achetaient des pantalons de toile ou des pantoufles ? Mais sans doute ne faut-il pas trop demander au coiffeur en question qui fait par ailleurs preuve d’exigences singulières. Imaginez-vous que pour les clientes aux cheveux courts, il rend la friction obligatoire. « Avec ou sans friction, c’est le même prix ! » Et ce prix, c’est, à ce que nous disaient les habituées, 14 francs. (Le prix d’une journée de couturière !) Et allez donc !

Espérons que ce coiffeur nouveau-riche est le seul de son espèce à Limoges. Il serait désastreux que ce genre se répandit, car il arriverait un jour où les Figaros enrichis par les femmes ne daigneraient plus s’occuper des hommes. Et alors ceux-ci seraient contraints à porter les cheveux longs et la barbe fluviale, de telle sorte que M. Figaro qui roule carrosse, pourrait par surcroît, poudrer les tignasses masculines avec la poussière soulevée par son automobile à essence de rose.

« La Revue limousine. »  Limoges, 1927. 

Publicités

4 réflexions sur “Un coiffeur qui exagère

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s