Amourettes et noisettes

Publié le Mis à jour le

berthe-morisot
Les fillettes qui ont un amoureux, et les jeunes fiancées nous sauront gré de leur indiquer une coutume observée à la Toussaint (Halloween), dans le pays de Galles, l’Ecosse et quelques-uns des comtés du Nord de l’Angleterre.

Pour s’assurer si l’on est aimée, pour savoir si on le sera toujours, le soir du jour consacré à tous les saints, on jette dans le feu quelques noisettes. Les noisettes fument-elles, mauvais signe. Si elles s’enflamment du premier coup, au contraire, on est aimée, on le sera longtemps, toujours. On peut aussi disposer sur la table du salon une meule de blé en miniature. On tire la tige d’un épi. Si l’épi manque, on restera fille; s’il sort avec sa tige, on se mariera sûrement.

Jean de Paris. « Figaro : journal non politique. »  Paris, 1878.
Peinture : Berthe Morisot.

Publicités

10 réflexions au sujet de « Amourettes et noisettes »

    carnetsparesseux a dit:
    octobre 29, 2016 à 7:58

    J’aime bien la qualification du Figaro de 1878… 🙂

    Aimé par 3 personnes

      communechaise a dit:
      octobre 29, 2016 à 8:09

      haha oui! et je serais curieuse de connaître les probabilités comparées, pour une fille de se marier à cette époque, et pour une main, d’obtenir l’épi.C’est serré une meule quand même, ça me semble ardu cette histoire.

      Aimé par 2 personnes

      Gavroche a répondu:
      octobre 29, 2016 à 8:24

      Oui ! ça ne s’invente pas 😀

      Aimé par 1 personne

    La petite revue de Claire a dit:
    octobre 29, 2016 à 9:09

    Je vais manger les noisettes

    Aimé par 1 personne

    fanfan la rêveuse a dit:
    octobre 30, 2016 à 10:05

    Comme quoi l’avenir ne tient à pas grand chose…LOL ! De nos jours il y a les sms à un coût exorbitant pour répondre à ce genre de question 😉
    Bon dimanche Gavroche !
    🙂

    J'aime

    jmcideas a dit:
    octobre 30, 2016 à 5:34

    Même sans les noisettes, c’est trop-O-top cette chanson (De Leny Escudero)

    Aimé par 2 personnes

    ermite-athee a dit:
    octobre 31, 2016 à 1:52

    Salut Gavroche ,
    j’aurais bien un commentaire , mais……..je n’ose pas le mettre car…..les noix et noisettes me font songer à ….quelque chose se liant aux rapports  » intimes  » des futurs époux ….
    A plus
    F.

    Aimé par 1 personne

      Gavroche a répondu:
      octobre 31, 2016 à 3:20

      Ah ? 😀

      Aimé par 1 personne

      jmcideas a dit:
      novembre 1, 2016 à 6:56

      Oser, Oser!
      Il apparaîtrait que les comments ne soient pas frappé d’un coefficient parental
      (On dit ce qu’on pense-En ce qui me concerne, ce n’est pas toujours de bon goût- Q’importe)
      A Gavroche d’ ajouter son filtre…(ici ci-dessous, un « Ah?)

      J'aime

    Éric G. Delfosse a dit:
    novembre 1, 2016 à 11:26

    Je n’ai pas de noisettes, ça marche aussi avec des bonbons au chocolat ?

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.