Kidnapping ?

Publié le

romanichels

Les bohémiens voleurs d’enfants, les romanichels ravisseurs n’existeraient-ils que dans les chansons ?

Un petit Parisien d’une douzaine d’années avait disparu depuis plusieurs jours. Sa famille était affolée. Un beau soir, il revint et raconta que des Bohémiens l’avaient volé et caché dans leur roulotté. Enfin, il avait pu s’échapper et retrouver sa route.

On dorlota le pauvre enfant. Sa mère sanglotait d’attendrissement et son père s’en fut prévenir le commissaire de police qui avait déjà commencé des recherches.

Mais on découvrit que le jeune citadin imaginatif avait inventé de toutes pièces l’histoire de son enlèvement et qu’il avait tout simplement fait l’école buissonnière.

Voilà un petit garçon dont il serait bon de surveiller les lectures.

« Ma revue . »  Paris, 1907.
Illustration : Romanichels d’Ivry, 1908. Agence Rol.

Publicités

7 réflexions au sujet de « Kidnapping ? »

    le blabla de l'espace a dit:
    octobre 31, 2016 à 11:55

    il avait besoin d’attention, et en même temps besoin de liberté, il ne devait pas être heureux je crois

    Aimé par 3 people

    Pimpf a dit:
    octobre 31, 2016 à 1:41

    he bien, cela reste encore de nos jours un des mythes des populations gitanes / tziganes et roms , comme quoi il faut préserver les enfants sinon ils vont les enlever … comme quoi 🙂

    Aimé par 2 people

      Gavroche a répondu:
      octobre 31, 2016 à 3:18

      Les mentalités ne changent malheureusement pas au même rythme que les connaissances…

      Aimé par 2 people

    La petite revue de Claire a dit:
    octobre 31, 2016 à 6:13

    Un petit malin

    J'aime

    fanfan la rêveuse a dit:
    novembre 1, 2016 à 8:58

    L’imagination des enfants est sans limite. Les enfants sont tous sauf naïfs, ils savent parfaitement emberlificoter les adultes, il vaut mieux le savoir 😉 🙂

    Aimé par 2 people

    jmcideas a dit:
    novembre 1, 2016 à 9:06

    Que ne m’a-t-on répété cent fois: Ne t’éloigne pas, sinon les Romanichels vont te prendre!
    > Le mystère de leur univers devient ainsi, pour les gamins, une tentation trop grande
    (Le feu de camp & la musique suffisent largement à une fugue !)

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s