Prince du sang

londres-1900

Le prince de Galles ne raconte jamais sans rire la suivante aventure qu’il garantit authentique.

Le prince, il y a quelques mois, se promenait incognito dans Londres. Il prit, à un moment, comme un vulgaire bourgeois, un démocratique omnibus. Le conducteur bientôt eut quelque peine à faire avancer un de ses chevaux. 

 Avanceras-tu, prince du sang ?  Avanceras-tu, oui ou non ?
— Pourquoi l’appelez-vous « prince du sang » ? demanda assez intrigué le prince de Galles.
— C’est, Monsieur, répliqua le conducteur qui ignorait la personnalité de celui avec qui il conversait, c’est que ce ch’val est paresseux et bon à rien, tout à fait comme un prince du sang. Comprenez, n’est-ce pas ?

Le prince répondit « merci », mais ne posa pas d’autres questions.

« Le Magasin pittoresque. »  Paris, 1908.

Publicités

6 réflexions sur “Prince du sang

  1. Chute de recette
    Vous savez sûrement qu’un chauffeur de voiture doit rester muet, et pour cause: vous ne connaissez rien de la personne transportée -et si cette dernière vous adresse la parole, en toute convivialité, elle risque fort d’être un questionnement en catimini -et il y a 9/10 que votre réponse soit une vexation du passager
    EX: – Etes-vous satisfait de votre Renault Espace ? > Un simple NON, et vous aurez humilié le ‘Directeur des Ventes’ de Renault !!
    * La conséquence est qu’il ne vous sera laissé -aucun pourboire- !
    Le pire est bien, vis-à-vis des femmes: -Que pensez vous de mon dernier parfum ?
    A vous le choix de répondre….

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s