Albert et le chauffeur

Publié le

einstein-albert

Comme tout mathématicien qui se respecte, le savant Albert Einstein est un homme distrait.

Un jour qu’il descendait de taxi, raconte un de ses amis, il tendit un billet au chauffeur, qui commença à lui rendre la monnaie. Mais bien, avant que le compte n’y soit, le savant poursuivant sans doute un problème élaboré dans le taxi, s’éloignait rapidement.

Et le chauffeur, qui était honnête, de s’écrier en le rappelant :

Si vous ne savez pas compter, il faut le dire !

« Le Progrès de Bel Abbès. » Sidi Bel Abbès, 1930.

Publicités

6 réflexions au sujet de « Albert et le chauffeur »

    nuage1962 a dit:
    février 4, 2017 à 12:51

    C’est vraiment être distrait

    J'aime

    Éric G. Delfosse a dit:
    février 4, 2017 à 1:55

    😆

    J'aime

    marie a dit:
    février 4, 2017 à 1:57

    Bonjour, étant nul en mathématiques j’ai toujours pensé que les savants étaient souvent très distraits , de grandes équations à résoudre, alors quelle importance le comptage de la menue monnaie . Bon après-midi MTH

    J'aime

    ROCAFORT a dit:
    février 4, 2017 à 5:02

    A reblogué ceci sur Le Bien-Etre au bout des Doigts.

    J'aime

    La valise de calibre a dit:
    février 7, 2017 à 2:52

    Merci de ce sourire Gavroche!
    Belle journée à vous!

    J'aime

    Elisa a dit:
    février 16, 2017 à 11:18

    De l’humour et de l’humain, j’adore !

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s