Pourquoi Labiche signa seul la « Grammaire »

la-grammaire-labiche

La Grammaire avait d’abord été écrite en trois actes, par un M. Leveaux, qui avait bien l’intention de la signer avec Labiche. Celui-ci la réduisit en un seul, et la veille de la représentation, il s’opposa au désir de son collaborateur, en lui disant :

Mais non, mon ami, tu ne peux pas signer avec moi. Ne vois-tu pas le fou rire qui s’emparerait de la salle si on annonçait :

« La pièce est de MM. Labiche et Leveaux. »

M. Leveaux s’inclina et Labiche signa seul.

« Touche-à-tout. »  Maurice Gérard. Paris, 1904.

Publicités

4 réflexions sur “Pourquoi Labiche signa seul la « Grammaire »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s