Querelle de savants

Publié le Mis à jour le

la-bataille-de-glozel

Dans une localité de l’Allier, récemment, un cultivateur qui labourait son champ, mit à jour des poteries et des pierres écrites. Ce paysan fit savoir sa découverte. Un archéologue s’empressa de venir regarder les vieux débris, déchiffra les inscriptions et entreprit des fouilles.

Mais d’autres archéologues, jaloux peut-être de leur confrère, déclarèrent que celui-ci était un fumiste et l’un d’eux (membre de l’Institut, s’il vous plaît) s’est laissé aller jusqu’à écrire des attaque anonymes à l’instar de la fameuse Mlle Laval. Le Ministre est intervenu. Des savants de tous les pays offrent leur arbitrage, l’auteur des fouilles se défend comme un beau diable, bref, pour quelques pierres enfouies dans la terre bourbonnichonne depuis quelques milliers d’années, voilà tout un drame.

Dans son Lys Rouge, Anatole France a spirituellement blagué ces querelles entre savants. Il s’agit de deux membres de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres qui s’en veulent à mort pour une histoire semblable à celle qui révolutionne aujourd’hui le Landerneau archéologique. Genus irritabile vatum, dit Horace. La vraie race irritable n’est pas celle des poètes, c’est celle des archéologues, et si la Vénus de Milo manque de bras, c’est peut-être que ceux qui l’ont découverte se sont battus en la sortant de terre.

Or, quand on voit des hommes blanchis par l’âge, couverts de décorations et qui devraient, de par leur expérience scientifique, connaître la futilité des choses de ce monde, se quereller comme des gosses pour de vieux pots cassés, on conçoit qu’il soit si difficile de faire régner la paix chez le commun des mortels.

André Négis. »La Revue limousine. »  Limoges, 1928.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Querelle de savants »

    francefougere a dit:
    février 11, 2017 à 4:35

    Trouver des trésors archéologiques est parfois source d’ennuis !
    J’aime bien l’hypothèque concernant la Vénus de Milo ! france

    Aimé par 2 people

    jmcideas a dit:
    février 11, 2017 à 6:58

    Des archéologues fumistes, vous en connaissez ?

    Ceux qui affirment avoir découvert le septième ciel
    > Ceux là doivent gratter sous les tombes !

    (c’est pour 😀 )

    Aimé par 1 personne

    ermite-athee a dit:
    février 12, 2017 à 11:54

    lol
    Ces querelles de  » savants  » m’ont toujours amusé…..Celle-ci , d’autant plus qu’elle se serait passée dans la région où je vis ..
    F.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s