Quand on est enragé

 

alfred-jarry

Alfred Jarry, l’auteur fameux d’Ubu Roi, fut un jour, dans la rue, mordu par un chien d’allures suspectes. Le médecin des hôpitaux qu’il alla consulter dans son service, lui dit être assez inquiet. On ne savait jamais… 

 Alors, il se pourrait que je meure empoisonné ? demanda le bohème.
— Ah !… ah !… ce n’est malheureusement pas impossible. Il faut aller à l’Institut Pasteur.

Jarry réfléchit un instant, puis répondit : 

 Je vais y aller, mais, auparavant, il y a quelque chose de plus pressé à faire.

Et, comme, prenant son porte-plume, il tirait un carnet de notes et s’asseyait, le praticien l’interrogea avec surprise : 

 Que peut-il y avoir de plus pressé que de commencer le traitement, mon cher ami ?
— J’ai peur de perdre la tête et je tiens à faire tout de suite la liste des personnes à mordre, fit doucement Jarry.

« Le Journal amusant. »  Paris, 1932.

Publicités

8 réflexions sur “Quand on est enragé

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s