Génie

 

frederic-sauvage

Le type de l’inventeur malheureux, du génie exploité, est bien Frédéric Sauvage. Il naquit en 1785. Il était doué d’une intelligence supérieure et spéciale, si l’on peut s’exprimer ainsi, pour inventer.

Toute sa vie il inventa, tantôt créant de toutes pièces des procédés nouveaux, tantôt modifiant et perfectionnant ceux qui existaient déjà. C’est ainsi qu’on lui doit un moulin horizontal donnant un mouvement continu, quelle que soit la direction du vent. Plus tard il inventa le physionomètre, sorte de daguerréotype qui prend l’empreinte des objets à leur contact. Pendant qu’il perfectionnait cette dernière œuvre au prix de sacrifices énormes, des spéculateurs s’en emparèrent, et l’exposèrent sous le nom de physionotype après y avoir fait des modifications insignifiantes pour justifier ce nouveau nom. Le réducteur, le souffleur hydraulique, par lequel on élève l’eau par le poids d’une colonne d’eau, sont aussi les produits de son génie.

Mais l’invention qui immortalise son nom, celle à qui il doit toute sa gloire comme tous ses chagrins, est celle de l’hélice.

Depuis longtemps Sauvage avait été frappé des nombreux inconvénients que présentait le système des roues à aubes. Elles alourdissaient les navires, gênaient beaucoup les manœuvres, et, en temps de guerre, risquaient d’être facilement brisées. Il avait vaguement l’idée d’un propulseur fonctionnant au-dessous de l’eau, quand cette idée se précisa en voyant comment un homme placé à l’arrière d’une embarcation peut, à l’aide d’un seul aviron et sans le sortir de l’eau, manœuvrer son esquif; c’est ce qu’on nomme la godille. Là était le germe de son invention. En effet, en déterminant l’angle sous lequel l’aviron produit le plus de force, Sauvage fut amené à découvrir l’hélice, sa forme la plus favorable, et même sa position la plus avantageuse sous le bateau. Mais cette découverte ne fut pour lui que le point de départ de tourments indicibles.

Il avait engagé toute sa fortune pour arriver à réaliser son idée, et quand il voulut propager son invention, il se heurta à des difficultés sans nombre. Dix ans il lutta pour convaincre ses contemporains. Il fit au Havre des expériences concluantes que l’on s’obstina à ne pas trouver décisives. Enfin ruiné, à bout de ressources, Sauvage fut jeté en prison pour dettes. Pendant ce temps, son invention était appliquée en Angleterre. On en fit même de nouvelles expériences au Havre avec de grossières modifications, et bientôt malgré son brevet, malgré la généreuse défense d’Alphonse Karr, elle tombait dans le domaine public. L’inventeur était frustré du fruit de tous ses efforts, de tout son génie.

Sa raison n’y résista pas, il devint fou et fut enfermé dans la maison de santé de Picpus. Là, paraît-il, son plus grand plaisir était de jouer du violon et d’écouter chanter un oiseau en cage; son esprit brisé retombait à l’état d’enfance. Il mourut au moment où, par un cruel contraste, le Napoléon, le plus beau de nos navires à hélice, dépassait triomphalement toute l’escadre anglaise dans la rade de Constantinople !

Changeur/Spont. « Les grandes infortunes. » Paris, 1897.

 

Publicités

7 réflexions sur “Génie

  1. Salut !! Juste pour te dire que pendant quelques temps je ne pourrais pas passer sur ton blog. Entre mon site sur le jardinage que je suis en train de restructurer, le site de mon club de pétanque que j’ai créé et le jardin qui a repris ses droits je ne sais plus où donner de la tête.. Mdr.. Désolé pour cette absence. Bonne soirée !!

    Aimé par 1 personne

  2. L’intelligence n’est pas le seul pouvoir d’inventivité
    Un simple esprit pratique abouti à ses fins…
    De l’intelligence, sous-entends la science de l’art
    Ok, l’intelligence parfait son idée, mais sans plus
    Rien ne saurait admettre que mal instruit, il ne soit possible d’émettre son projet novateur
    (ex: l’holographie a une science scientifique, mais il est banal d’imaginer une représentation en 3D)

    (Mentalementalistes, à contrario ?)

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s