Un testament original

judge-george-jeffreys

Il y a eu de curieux testaments. Celui de lord Jeffreys, le terrible juge des « assises sanglantes » , est bien digne d’enrichir cette collection.

« J’ordonne que l’on achète une aune et demie de fine batiste et qu’on la transforme en mouchoirs destinés à essuyer tous les yeux humides à mes funérailles, ainsi qu’une demi-pinte de bordeaux pour être distribuée à tous ceux qui pleureront ma mort dans toute l’étendue du Royaume-Uni. »

« Le Pêle-mêle. »Paris, 1925.

Publicités

2 réflexions sur “Un testament original

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s