Malpoli !

cuvillier-fleury-victor-hugo

Après la publication des Misérables, M. Cuvillier-Fleury publia une critique aussi sévère que solennelle du livre de Victor Hugo.

Un des grands reproches que faisait au grand poète l’académicien Cuvillier-Fleury, c’était surtout d’avoir écrit, en toutes lettres, le substantif qu’à immortalisé Cambronne.

Comme réponse, Victor Hugo lui adressa un exemplaire avec la dédicace suivante :

« A mon collègue Villier-Fleury.»

« L’Eclipse. »Paris, 1876.

Publicités

5 réflexions sur “Malpoli !

  1. Belle répartie du grand Victor ! Un Victor Hugo passé à la postérité alors que le dénommé Cuvillier-Fleury est quasiment inconnu des littéraires et peut être même des gens possédant une grande culture.Un immortel peut être mais juste de titre !l

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s