La vérité avant tout

 

gustave-flaubert

M. Maxime du Camp a écrit dans la Revue des Deux Mondes ses très intéressants souvenirs littéraires. J’en extrais quelques lignes à propos de Gustave Flaubert. L’auteur de Madame Bovary avait surtout le culte des lettres. Toute considération disparaissait quand il s’agissait d’une vérité littéraire. Voici l’anecdote :

A cette époque, il fut invité à Compiègne. On avait oublié que l’ordre de poursuivre Flaubert pour outrage à la morale, publique et religieuse était parti du cabinet de l’empereur. Flaubert l’oublia aussi et fit bien. Du reste, les grandeurs ne lui déplaisaient pas, et quand il était à sa place, il ne se sentait pas déplacé.

Dans ce monde soumis et rectiligne, il porta l’esprit d’indépendance littéraire qui était en lui plus qu’en tout autre. Un soir, au cercle particulier de l’impératrice, quelqu’un parla de Victor Hugo avec irrévérence. Je ne sais si les paroles exprimaient une conviction sincère, ou si elles n’étaient qu’une tentative de flatterie, Gustave Flaubert intervint et il ne se modéra pas :

Halte-là ! celui-là est notre maître à tous, et il ne faut le nommer que chapeau bas.

L’interlocuteur insista :

Mais cependant, vous conviendrez, monsieur, que l’homme qui a écrit les Châtiments

Flaubert, roulant des yeux terribles, s’écria :

 Les Châtiments ! il y a des vers magnifiques. Je vais vous les réciter si vous voulez.

On ne jugea pas à propos de pousser l’expérience jusqu’au bout. La discussion fut interrompue, et un des assistants se hâta de donner un autre cours à la conversation. Ce n’est point par esprit d’opposition, comme on pourrait le croire, que Flaubert se jetait ainsi dans la dispute, c’était par devoir professionnel, pour ainsi dire, et par respect pour la poésie.

Sur de tels sujets, il était intraitable, au risque de ce qui pouvait advenir, et savait que c’est se diminuer que de cacher son opinion.

« Le petit Journal. »18 août 1882.

Publicités

Une réflexion sur “La vérité avant tout

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s