Formalités

Publié le Mis à jour le

Sarah-Bernhard

C’est une anecdote qu’aimait conter la regrettée Sarah Bernhardt. Un jour, à Moscou, elle se résolut à entreprendre un voyage dans l’intérieur de la Russie. Et elle se rendit aux services de la Sûreté pour se faire établir un passeport. 

— Avez-vous rédigé votre demande par écrit ? s’enquit l’employé auquel elle s’adressa.
— Non.
— Alors voici un formulaire à remplir.

Sarah s’exécuta.

— Maintenant, ajouta, le scribe, il faut que vous présentiez cette pièce à la personne qui dirige le service compétent. 
—  Qui est cette personne ?
— C’est moi.
— Alors, monsieur, voici ma demande.

Le rond-de-cuir parcourut scrupuleusement le formulaire, puis se tournant vers la géniale artiste il déclara gravement :

— Madame, j’ai lu avec beaucoup d’attention votre demande et, à mon grand regret, je vous informe qu’il ne m’est pas possible de lui donner une suite favorable 

« Le Pêle-mêle. »Paris, 1925.

Publicités

11 réflexions au sujet de « Formalités »

    nuage1962 a dit:
    mars 27, 2017 à 12:26

    C' »est perdre son temps pour rien …

    Aimé par 1 personne

    Éric G. Delfosse a dit:
    mars 27, 2017 à 1:00

    Entretemps, les fonctionnaires russes ont migré vers nos pays, s’y sont installés, et, de nos jours, leurs enfants sont encore plus emm…quiquinants que leurs parents !

    Aimé par 2 people

      jmcideas a dit:
      mars 28, 2017 à 11:15

      J’adore: ‘quiquinant’> c’est du Belge ça

      J'aime

    La valise de calibre a dit:
    mars 27, 2017 à 1:03

    rires :-)!

    Aimé par 1 personne

    clem a dit:
    mars 27, 2017 à 6:15

    C’est moche pour elle! Lol

    Aimé par 1 personne

    jmcideas a dit:
    mars 28, 2017 à 11:12

    Savez vous que Sarah Bernhardt fit un voyage inaugural du premier paquebot -à aubes & voiles- sorti de Saint-Nazaire: Le Transatlantique
    La formalité d’embarquement se résumait alors à ceci
     » Votre honneur accompagne-t-elle l’impératrice ? »
    – Of course!
    Tient-on encore une telle confiance de parole pour voyager?
    Non ! tout passe par un formulaire en x exemplaires
    Oû va-t-on?

    J'aime

    Trigwen a dit:
    mars 29, 2017 à 11:24

    Un de ces fonctionnaires zélés qui n’avait aucune culture et n’étaient pas ouvert sur le monde. Malheureusement il en existe encore quelques-uns comme ce type d’énergumènes.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s