Le salaire de David

Publié le Mis à jour le

execution-leopard-david

Les animaux féroces utilisés dans les scènes cinématographiques sont généralement apprivoisés. David, léopard employé par une compagnie américaine, à Los Angeles, devenant un danger pour les artistes du ciné, sa mort a été résolue.

Pour éviter d’abîmer sa merveilleuse fourrure, l’électrocution a été employée. Une plaque d’acier étant glissée dans la cage, une patte du condamné fut reliée, par un fil, à un appareil électrique. Un courant de 6.000 volts a eu instantanément raison de l’animal sans détériorer sa belle peau.

« Le Miroir. »Paris, 1920.

Publicités

6 réflexions au sujet de « Le salaire de David »

    josydhoest a dit:
    mars 28, 2017 à 8:42

    Cela me laisse un goût amer ….

    J'aime

    marie a dit:
    mars 28, 2017 à 8:47

    Bonsoir, c’est une bien triste fin, j’aime pas du tout même si c’était une obligation!!! bonne soirée MTH

    J'aime

    Trigwen a dit:
    mars 29, 2017 à 2:01

    Ecoeurant. Cet animal leur avait bien servi. Ils auraient pu le garder vivant et le donner à un zoo.

    J'aime

    fanfan la rêveuse a dit:
    mars 29, 2017 à 7:59

    Pauvre bête, un animal sauvage reste sauvage…Comme l’être humain est bête à ses heures… 😦

    J'aime

    beatricelise a dit:
    mars 30, 2017 à 10:46

    Horrible …

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s