Vampires

Publié le

vampire

On appelait vampires les cadavres qui se conservaient intacts dans la tombe, et qui en sortaient, disait-on, la nuit, pour aller sucer le sang des personnes endormies. Lorsque, par hasard, on ouvrait leurs tombes, on trouvait les vampires parfaitement conservés, le visage frais, mais souillé du sang qu’ils avaient bu.

La croyance au vampirisme était généralement répandue dans la Hongrie , la Pologne, l’Autriche, la Servie et la Moravie. Il suffisait d’ un mauvais plaisant, ou plutôt d’un malfaiteur sortant la nuit, d’ un cimetière, pour porter la terreur dans la contrée. Tout le monde avait vu l’affreux vampire Il était fait de telle et telle façon. Il ouvrait une large bouche et montrait ses dents redoutables, etc. etc. Chacun fermait sa porte et se barricadait pour ne pas devenir la victime du vampire.

En 1726, on ouvrit la tombe d’un vieux vampire nommé Arnold, qui suçait le sang de tout le voisinage. On le trouva dans sa bière, l’œil éveillé, le teint enluminé et l’air gaillard. Le bailli de l’ endroit, homme expert en vampirisme, lui fit enfoncer un pieu dans le cœur, et trancher la tête. Ensuite on brûla le cadavre. Après quoi il ne suça plus personne.

Ce fait est attesté par deux juges du tribunal de Belgrade qui assistèrent à l’exécution, et par un officier de l’empereur, comme témoins oculaires.

Auguste Debay. « Histoire des sciences occultes depuis l’antiquité jusqu’à nos jours. » Paris, 1860.
Illustration : Edvard Munch.

Publicités

9 réflexions au sujet de « Vampires »

    francefougere a dit:
    avril 10, 2017 à 6:03

    L’ail, il parait que c’est efficace contre les vampires – Bonne semaine, Gavroche, et merci avec mes amitiés – france 🙂

    Aimé par 1 personne

    nuage1962 a dit:
    avril 10, 2017 à 6:20

    Tu imagines toutes ces légendes a faire peur, qu’il y a eu tellement de victimes qui ont été exécutés pour rien

    Aimé par 1 personne

    Aphadolie a dit:
    avril 10, 2017 à 6:27

    Il n’y a pas une pathologie qui se réfère à cela ? (au vampirisme)

    Aimé par 1 personne

    marie a dit:
    avril 10, 2017 à 9:20

    Bonsoir, je frémis!!! je me souviens lors d’un voyage avoir été visiter le chateau de Dracula, c’était à la frontière de la Hongrie et de l’Ukraine si je me souviens bien (rien n’est moins sûr pour l’Ukraine) et j’ai bien aimé , cela fait peur mais en surface, si je puis dire, car je savais bien que ce n’était qu’une légende. Bonne soirée MTH

    J'aime

    Éric G. Delfosse a dit:
    avril 10, 2017 à 10:05

    Si chaque fois que quelqu’un suce une personne, on doit lui enfoncer un pieu dans le cœur, lui couper la tête, et le brûler, on n’est pas sorti de l’auberge…

    Aimé par 1 personne

      Éric G. Delfosse a dit:
      avril 10, 2017 à 10:06

      Hein ? Non, je ne parlais pas des « occupants » du bois de Boulogne (ou de la rue St Denis), mais de … politiques, bien entendu… Hem…

      Aimé par 2 people

    Trigwen a dit:
    avril 11, 2017 à 11:50

    Mis à part Vlad l’Empaleur qui donna naissance à la légende de Dracula, je n’ai pas eu le plaisir de faire la causette avec un vampire ni de boire un coup avec lui. Sans doute est-ce dû aux marchands d’ail et de crucifix qui firent fortune dans des temps anciens.
    Par contre je m’interroge et m’inquiète un peu : ma copine me fait régulièrement des suçons et me laisse une grosse tâche rouge ; serait-elle un vampire et que je ne le sache pas ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s