Fortunes

opulence

Un statisticien a recherché dernièrement l’origine des grandes fortunes faites de notre temps par des hommes qui étaient dans une position pauvre ou médiocre à vingt-cinq ou trente ans.

II est arrivé à ce résultat :

Sur cent fortunes, vingt sont dues à des travaux d’industrie, de commerce ou à de grandes entreprises utiles.

Quinze à l’exercice de professions libérales : médecine, barreau, littérature.

Dix à des jeux de bourse ou à des spéculations équivoques. 

Tout le reste à des mariages.

« Le conteur vaudois. » 1863.

Publicités

4 réflexions sur “Fortunes

  1. Voir également les fortunes qui ne sont pas dans le Forbes et dont un Bill Gates paraîtrait pour un ‘pauvre’. Très curieux qu’ils n’y soient pas référencés. Quoi que… Pas vraiment. Merci pour ton article Gavroche.

    Aimé par 1 personne

  2. 55% de mariage pour s’enrichir. On comprend pourquoi dans ces cas là, le mari et l’épouse ont chacun une maîtresse ou un amant sans qu’aucun des époux ne trouve à redire.
    Reste à savoir comment est rédigé le contrat de mariage dans ces cas là !

    Aimé par 1 personne

  3. Et pas une pour les chercheurs d’ or…je vais arrêter de tamiser la rivière alors !
    (à moins d’être classée, dans les ‘spéculations équivoques’ ?)

    Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s