Fait très singulier

Publié le Mis à jour le

cetautomatix

Un des plus célèbres professeurs de la science médicale contemporaine se trouvait, il y a quelques années dans un village de la Basse-Bretagne.

Le professeur Joseph Récamier fut donc consulté par un paysan et sa femme, à propos d’un bruit de ferraille que le mari entendait chaque nuit, à une heure déterminée. Le phénomène était si rapproché de ses oreilles que cette musique étrange semblait résonner dans son cerveau. La femme couchée dans le même lit que le métayer n’entendait rien. Ce pauvre homme ne pouvait plus dormir.

— As-tu des ennemis ? lui demanda M. Récamier.
— II y a le forgeron, qui m’en veut, dit le paysan, parce qu’il me doit de l’argent, mais il demeure à l’autre bout du village. Ce n’est donc pas le forgeron, n’est-ce pas, Monsieur ?

A ce renseignement, le docteur fit un geste d’indignation. Toutefois il se tut et congédia le Bas-Breton en lui promettant que le bruit allait cesser. Aussitôt M. Récamier mande secrètement le forgeron. C’était un gaillard un peu niais, mais plein d’assurance.

— Que fais-tu tous les soirs à minuit ? lui demande M. Récamier en le regardant d’un air sévère.

Le forgeron ébahi nia tout d’abord. Il ne soutint pas cependant l’oeil interrogateur du médecin.

— Ma foi, monsieur, répondit-il enfin, je cogne à minuit sur mon chaudron pour taquiner le métayer N… à qui j’en veux.
— Vous n’êtes pas voisins, il lui est impossible d’entendre.
— Oh ! monsieur, je crois que si.

Voilà précisément ce qu’on appelle le magnétisme de la volonté. 

« La Vérité : journal du spiritisme. » Lyon, 1863.
Dessin : Albert Uderzo.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Fait très singulier »

    anne35blog a dit:
    juin 4, 2017 à 4:42

    une sacrée volonté tout de même…

    Aimé par 1 personne

    Pimpf a dit:
    juin 4, 2017 à 4:49

    wow en effet la mauvaise intention traverse les murs et les maisons

    Aimé par 1 personne

    fanfan la rêveuse a dit:
    juin 5, 2017 à 9:09

    ou est ce la culpabilité ? !

    Aimé par 1 personne

    jmcideas a dit:
    juin 5, 2017 à 9:31

    Un amoureux passionné envoie ceci, en pleine nuit
    – Ma belle, j’entends votre souffle comme si vous étiez à mon coté
    E la belle de répondre au SMS
    – Ne m’avez-vous pas entendue, lorsque je fus réveillée par le ping de mon mobile ?

    ( A cette heure ci ! quel emmerdeur ! = message subliminal )

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s