Les messages de Mars

Publié le

marconi-mars

M. Marconi, l’inventeur de la télégraphie sans fil, a fait à un journal de Sydney une communication sensationnelle :

On sait, a-t-il dit, qu’il existe a Cape Clear, le promontoire le plus occidental des Iles Britanniques, une station de télégraphie sans fil. C’est là que sont reçues les dernières dépêches expédiées par les vaisseaux s’éloignant d’Europe, et les premiers appels de ceux qui s’y dirigent à travers l’Atlantique.

A cette station arrive chaque jour, après minuit, un mystérieux message intraduisible, incompréhensible. Mais toujours à un certain moment, variant de nuit en nuit, on reçoit un mot, toujours le même.

On ne peut le reconnaître que par son signe invariable. Il n’appartient à aucune langue connue. Depuis deux années, cette mystérieuse communication n’a jamais manqué de se produire, et toujours entre minuit et une heure du matin.  

L’explication que donne Guglielmo Marconi de ce phénomène est plus extraordinaire encore que le phénomène lui-même. Il croit que c’est Mars qui essaie de communiquer avec la planète-sœur.

Pourquoi le message parvient-il toujours à ce même point du globe ? Que désire nous dire Mars ? Et pourquoi cette patience obstinée à répéter chaque nuit la même chose depuis deux ans ?

« Le Radical. » Paris, 1906.

Publicités

8 réflexions au sujet de « Les messages de Mars »

    Aphadolie a dit:
    juin 5, 2017 à 12:13

    Bonsoir Gavroche,

    Le récit de ton article me fait penser à deux choses :

    1. Les radios de nombres.
    2. Bruit du fond diffus cosmologique.

    J'aime

      Gavroche a répondu:
      juin 5, 2017 à 11:14

      Bonjour !

      Je suppose que tu veux plutôt dire : « stations de nombres » 🙂

      Attention, comme je le dis à Nuage, cet article date de 1906… une époque où il était encore possible de « s’évader dans le Merveilleux » 😉

      Aimé par 2 people

        Gavroche a répondu:
        juin 5, 2017 à 11:19

        En parlant de « Merveilleux », à ta demande, je t’avais posté un lien qui semblait t’intéresser, à propos de « lumières mystérieuses ». Comme je ne sais pas si tu as eu connaissance de ma réponse, je te le redonne une nouvelle fois :
        https://gavroche60.com/2017/03/30/visions-dun-monde-parallele-2/

        J'aime

        Aphadolie a dit:
        juin 5, 2017 à 2:27

        Bonjour Gavroche,

        C’est tout à fait cela : Stations de nombres.

        De mémoire, elles remontent un peu avant la première guerre mondiale.

        Tesla en avait également capté.

        Certes au début du 20è siècle, nous pouvions encore nous « évader dans le merveilleux ».

        Merci pour ta réponse Gavroche.

        Aimé par 1 personne

    nuage1962 a dit:
    juin 5, 2017 à 12:15

    il y a surement une explication logique … et ce n’est surement pas de Mars que viendrait ce bruit

    J'aime

    Trigwen a dit:
    juin 8, 2017 à 12:04

    Les Martiens ne pouvaient envoyer ce message qu’à cet endroit car ils devaient savoir qu’il s’agissait du cap de Bonne Espérance ! Sans doute attendaient-il avec espoir une réponse ?
    Si celle-ci avait été envoyée aux petits hommes verts, sans doute que les Martiens auraient envoyé un autre message bien différent.

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s