Sainte Administration

Publié le Mis à jour le

ray-ordner

Voici, tel que nous le copions dans un journal local, un procès-verbal de l’Administration maritime de la Xe Escadre. Nous nous en voudrions d’y changer un seul mot :

Aujourd’hui 12 janvier 1917, M. le médecin-chef du service sanitaire ayant signalé que l’inspection du matériel de son service avait fait ressortir un déficit dans le chiffre des bonnets de coton,
Le commandant nomme, pour procéder au recensement de cet article, une commission composée de MM. :  
R. Capitaine de frégate, commandant en second 
D. Médecin principal 
F. Commissaire de 1″ classe.
Cette Commission a constaté ce qui suit :
Bonnets de coton existant en écritures………………. 4
………………………………………………………réels. 3
…………………………………………………….Déficit. 1
Valeur du bonnet de coton manquant. 0.51
Le second maître T… détenteur, appelé à fournir des explications, a déclaré que ce bonnet emporté à l’hôpital de N… vers la fin mars, par un malade évacué sur cet hôpital, n’avait jamais fait retour à bord. Une correspondance échangée à ce sujet avec l’hôpital est restée sans résultat.
La commission propose en attendant la décision à prendre par le ministre au sujet de la responsabilité du détenteur, de porter en sortie, dans les écritures, l’objet trouvé en déficit. 

Les membres de la Commission
(suivent les signatures)

Maintenant que M. Leygues est ministre, espérons que ce bonnet de coton reviendra de lui-même au service sanitaire.

« Le Carnet de la semaine. » Paris, 1917.
Dessin : Ray Ordner.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Sainte Administration »

    jmcideas a dit:
    juin 5, 2017 à 10:26

    L’Administration est pointilleuse…on le sait
    Le problème est qu’elle ne s’excuse jamais
    Les redressements sont destinés aux administrés
    Adressez leur, un redressement, il s’agira toujours pour vous d’une faute grave!
    ;D

    J'aime

      Trigwen a dit:
      juin 8, 2017 à 12:27

      Tu as dû tomber sur un fonctionnaire très zélé et pas au fait de la nouvelle façon de travailler dans l’Administration. Lorsque l’erreur lui incombe, elle est tenu de s’excuser par écrit sous quinzaine.
      De plus, quand elle fait ne erreur sur un redressement, elle rembourse soit par chèque du Trésor soit par un avoir fiscal? C’est selon la somme. J’en sais quelque chose puisque j’ai travaillé 40 ans dans l’Administration et que je fus aussi victime à tort d’un redressement qui m’a été remboursé sous huitaine par chèque.
      Le temps des fonctionnaires zélés, bornés, du papier-crayon et des lettres agressives est loin. En l’espace de 10 ans, je l’ai vue se moderniser et considérer les administrés avec beaucoup plus de respect et d’humanité.
      Malheureusement comme dans le privé, il reste des moutons noirs qui ne sont pas au courant des dernières directives et notes internes parce qu’ils ne les lisent pas.

      J'aime

    Trigwen a dit:
    juin 8, 2017 à 12:20

    C’était le bon temps où les fonctionnaires savaient qu’ils travaillaient pour l’Etat. Un Etat toujours près de ses sous et qui ne tenait pas à dépenser inconsidérément l’argent du contribuable : un sou était un sou !

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s