La befana des automobilistes

Publié le

befana

C’est une gentille coutume romaine, pour le jour de l’Epiphanie. Les automobilistes, reconnaissants envers les agents qui règlent la circulation du haut de leur petite estrade, avec un bâton blanc qu’ils agitent comme de vrais chefs d’orchestre, offrent un cadeau à leur agent préféré.

Bouteilles de mousseux, vermouth, mortadelle, fruits, cigarettes sont donnés au passage à l’agent qui entasse les offrandes à ses pieds, sans pour cela cesser de surveiller le flot des voitures. Ces offrandes sont apportées à la caserne principale et fraternellement partagées entre les 400 agents, les 150 motocyclistes et cyclistes, les deux douzaines de gardes à cheval qui règlent la circulation dans la ville éternelle. 

Aux cadeaux des particuliers viennent s’ajouter plus de 150 paquets envoyés par l’Automobile-Club de Rome.

« L’Intransigeant. » Paris, 1934.

Publicités

8 réflexions au sujet de « La befana des automobilistes »

    anne35blog a dit:
    juin 6, 2017 à 7:52

    un geste bien sympathique…

    J'aime

    loufoxinloveblog a dit:
    juin 6, 2017 à 8:02

    Ça risque pas d’arriver chez nous ! Bons joueurs nos cousins transalpins !

    J'aime

    marie a dit:
    juin 6, 2017 à 8:44

    Bonsoir , un beau geste. Bonne soirée MTH

    J'aime

    Éric G. Delfosse a dit:
    juin 7, 2017 à 6:36

    Ici, tu offres une clope à un flic, tu te fais embarquer au poste pour tentative de corruption de fonctionnaire…

    Aimé par 1 personne

    juliette a dit:
    juin 7, 2017 à 12:09

    la bonne blague Gavroche 😀
    sont pas si fous que ça les Romains

    Aimé par 1 personne

    jmcideas a dit:
    juin 7, 2017 à 12:54

    La befana est sans doute celle de la charmante poupée assise près du conducteur, et qui adresse au flic, son plus chaleureux sourire
    Ce cas m’a sauvé d’une belle prune !

    Aimé par 1 personne

      Trigwen a dit:
      juin 7, 2017 à 11:35

      J’ai rencontré le même cas grâce à mon amie de l’époque et son décolleté, décolleté qu’elle avait fort généreux et légèrement offert aux regards (il faut dire à sa décharge que nous étions en juin et qu’il faisait fort chaud).
      Devant son sourire, sa longue chevelure blonde et ses appas, le gendarme a laissé passé…

      J'aime

    Trigwen a dit:
    juin 7, 2017 à 11:31

    Une fort sympathique coutume mais je doute qu’elle puisse prendre naissance un jour chez nous vu la façon dont beaucoup de conducteurs s’en prennent aux forces de l’ordre qui les verbalisent.
    De plus, si cette coutume arrivai chez nous, ne serait-ce pas assimilé par les pandore comme une tentative de corruption de fonctionnaire ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s