Dernières volontés

Publié le

auguste-belin-testament

Les testaments fantaisistes sont nombreux. Il en est de saugrenus et de touchants. En voici un rigoureusement authentique dont la concision ne permet point d’équivoque :

A ma femme, je laisse son amant et l’assurance que je n’étais pas si bête qu’elle le croyait.

A mon fils, je laisse le plaisir de travailler : depuis vingt-cinq ans, il est persuadé que c’est mon plaisir à moi. Il se rendra compte qu’il avait tort.

A ma fille, je laisse 300.000 francs. Elle en aura besoin, parce que la meilleure affaire que son mari ait jamais faite, a été de l’épouser.

A mon chauffeur, je laisse ma voiture. Il l’a si bien abîmée que je voudrais qu’il eût le plaisir de l’achever.

A mon associé, je laisse le conseil de prendre avec lui un homme intelligent, s’il veut jamais entreprendre une autre affaire. 

« La Vie parisienne. » Paris, 1943.
Dessin : Auguste Belin.

Publicités

6 réflexions au sujet de « Dernières volontés »

    francefougere a dit:
    juin 7, 2017 à 7:11

    C’est vraiment extrêmement drôle ! Cela m’évoque une inscription sur une tombe :  » Je vous avais bien dit que j’étais malade « .
    Ah les vengeances post mortem…Merci Gavroche 🙂

    Aimé par 1 personne

    anne35blog a dit:
    juin 7, 2017 à 7:23

    beaucoup d’humour dans ces dernières volonté…

    J'aime

    marie a dit:
    juin 7, 2017 à 8:54

    Bonsoir, trop drôle, des dernières volontés peu communes. Bonne soirée MTH

    J'aime

    Trigwen a dit:
    juin 7, 2017 à 11:21

    Même dans son testament, cet homme aura gardé son humour avec ce qu’il faut d’ironie, de petite vengeance, quelques vacheries bien senties et sans doute avec à l’esprit la tête qu’on dû faire les héritiers.
    Les deux que je préfère sont les legs faits à son épouse et à sa fille.
    Dans me même genre mais en plus sérieux, la présentatrice célèbre Oprah Winfrey a annoncé qu’elle laissait 30 millions de dollars à ses chiens, le reste allant à des organisations de bienfaisance.
    La chanteuse Janis Joplin a changé son testament deux jours avant sa mort : elle avait mis de côté plusieurs milliers de dollars pour que ses amis puissent faire une fête dans son bar préféré à San Anselmo en Californie.

    Aimé par 1 personne

    raimanet a dit:
    juin 8, 2017 à 1:04

    A reblogué ceci sur Raimanetet a ajouté:
    bon ! pour le moral …

    J'aime

    jmcideas a dit:
    juin 9, 2017 à 7:39

    Un modèle de testament pour s’assurer de joyeux vieux jours:
    « Je laisse ma fortune à celle qui m’assistera chaque nuit avant ma mort  »
    Et ce ne fut point sa femme!
    😀

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s