Blâme

justice.

Cette petite anecdote a été racontée par l’abbé Galiani :

Un cocher inculpé pour tromperie, dirons-nous, fut condamné à la peine du blâme. Le juge prononça la sentence habituelle :

— Au nom du roi et de la loi, je vous blâme et vous déclare infâme.
— Hélas ! monseigneur, je ne pourrai donc plus conduire mon carrosse ? chouina le cocher.
— Rien ne vous en empêche, rétorqua le juge.
— Mais alors je m’en f… lança le cocher.
— Et moi aussi, dit le juge en s’en allant.

Publicités

3 réflexions sur “Blâme

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s