La guérite

théophile-gautier

Le Gaulois raconte une bonne aventure arrivée à M. Théophile Gautier. Il sortait d’un ministère vers six heures et il se trouvait en face d’une guérite qu’il prit pour un mur d’ urinoir

Le factionnaire, exaspéré, sortit de sa boite et saisit Gautier au collet par son foulard rouge. Gautier, avec une dignité olympienne, lui expliquait sa méprise, mais il fallut aller au poste. Heureusement en chemin, un employé du ministère se porta garant pour le chantre des Emaux et Camées.

On le relâcha, et il arriva, de dix minutes en retard pour dîner chez la princesse Mathilde.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s