La maison roulante du Polonais

Publié le

drzymala-wagon

Les Prussiens prétendent qu’ils veulent libérer la Pologne. Or, les journaux illustrés de 1907 nous content une anecdote, qui n’est qu’un épisode de l’implacable duel engagé entre le gouvernement allemand et la malheureuse Pologne.

Michal Drzymala, paysan polonais, avait acheté une pièce de terre de trois arpents. Il voulut y édifier une chaumière, mais l’administration, armée d’une loi de circonstance, défendit au nouveau propriétaire de bâtir. Voulant occuper quand même le terrain péniblement acquis, Drzymala eut recours à un expédient : il se procura une roulotte assez confortable, l’installa dans son enclos et y vécut en paix.

Du coup, le paysan devint célèbre; il personnifia la résistance spirituelle à la tyrannie, et la photographie de la maison roulante s’est vendue à des milliers d’exemplaires.

« Le Pêle-mêle. » Paris, 1916.

Publicités

2 réflexions au sujet de « La maison roulante du Polonais »

    anne35blog a dit:
    juin 18, 2017 à 3:42

    c’était une excellente idée…

    J'aime

    jmcideas a dit:
    juin 20, 2017 à 3:31

    Mon tendre et excellent ami polonais ‘Casimir Oyon’ ayant compris que le large est sa destinée, a fabriqué son propre bateau
    Sa liberté ayant pris le pas sur ses attachements terriens
    Son navire fut une roulante, dont je fut l’occupant
    Pour aller où?
    > Peu importe, dès l’instant où nous fûmes détachés du rivage des cons
    !!!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s