Publicité

Publié le Mis à jour le

chauve-publicité

On croyait avoir tout inventé pour la réclame…

Voilà qu’un certain jour, aux tables d’un estaminet, on voit arriver plusieurs personnes qui, après s’être assises, commandent un rafraîchissement. Se découvrant avec gravité, les nouveaux arrivants montrent aux consommateurs leur crâne dénudé, sur lequel se trouve l’annonce du spectacle du Moulin-Rouge.

Bientôt, nous verrons, sur les crânes de nos contemporains des réclames pour tel chocolat, pour telle farine, pour des pneus, des autos, des bicyclettes, pour des corsets… Il n’y a qu’une chose, sans doute, que l’on ne verra jamais, c’est la réclame de l’eau merveilleuse qui fait repousser les cheveux. Et encore, qui sait ?

Même faire rire le public à ses dépens, n’est-ce pas toujours de la réclame ?

Publicités

15 réflexions au sujet de « Publicité »

    nuage1962 a dit:
    juin 23, 2017 à 7:02

    J’espère qu’ils étaient bien payé

    Aimé par 1 personne

    loufoxinloveblog a dit:
    juin 23, 2017 à 7:08

    Mais ça tourne à l’obsession cette histoire de « chauvitude » et de potion magique pour y remédier lol !

    Aimé par 1 personne

      Gavroche a répondu:
      juin 23, 2017 à 7:31

      C’est peut-être parce que je suis un peu concerné… 😀

      Aimé par 1 personne

        loufoxinloveblog a dit:
        juin 23, 2017 à 7:54

        Foutue génétique ! Mes 2 frangins qui ont passé leur adolescence à se moquer des « chauves hypocrites » (ceux qui se font une pergola en trompe-l’œil) ont adopté la coupe armée réglementaire au premier avis de golfes à peine dégarnis ! Chacun met sa fierté où il veut, mais admet que c’est un peu tiré par les cheveux lol !

        Aimé par 3 people

          Gavroche a répondu:
          juin 23, 2017 à 8:48

          Effectivement ! pas de quoi les couper en quatre…

          Aimé par 1 personne

          jmcideas a dit:
          juin 26, 2017 à 10:55

          La boule à zéro > c’est pas triste–sauf qu’il, faut percevoir le poil des moustaches–en blanc, c’est mauvais signe !

          Aimé par 1 personne

    karouge a dit:
    juin 23, 2017 à 9:12

    témoignage personnel : j’ai vu, à Dublin, voici quelques années, un homme -sandwich se faire dévorer par les deux panneaux publicitaires qu’il portait sur lui et étaient censés le nourrir. Ce fut un spectacle atroce. Un procès s’en suivit. Mac Donald fut jugé et obtînt un non-lieu.
    (ah ah ah !)

    Aimé par 1 personne

      jmcideas a dit:
      juin 26, 2017 à 10:14

      ah !ah !ah! c’est pas clair cette histoire > faut pas espérer dévorer un super mac cheese’ comme cà ?
      ok, l’histoire est délicieusement Atroce = Deli
      ?

      Aimé par 1 personne

    Éric G. Delfosse a dit:
    juin 24, 2017 à 12:45

    😆

    Aimé par 1 personne

    Carol Balawyder a dit:
    juin 24, 2017 à 2:58

    🙂

    Aimé par 1 personne

    fanfan la rêveuse a dit:
    juin 24, 2017 à 8:34

    Certainement peu rentable car ensuite nous avons eu les hommes sandwick, qui d’ailleurs ne sont plus d’actualité 😉
    Qu’en à la calvitie, les temps ont bien changé, il est plutôt de bon ton d’avoir le crâne complètement lisse de nos jours. Soyez soulagé messieurs !
    Ne devez vous pas cela à Zidane ?
    Bon samedi Gavroche ! 🙂

    Aimé par 1 personne

    Gavroche a répondu:
    juin 24, 2017 à 10:07

    Je pensais que la mode venait de Tarass Boulba ! 😀
    Bonne journée Fanfan 🙂

    J'aime

    jmcideas a dit:
    juin 26, 2017 à 10:41

    Trêve de plaisanteries -La pub envahie encore, pour certains, les rêves d’une nuit ?
    – la nana super mince
    – la bagnole sauvage
    – la banque à votre botte
    – le produit frais plus frais que frais & plus bio que bio

    Un ferme espoir serait que
    Personne n’y croit plus—à ce monde de pub excessif et outrancier
    Qui va s’effondrer !

    J'aime

    Trigwen a dit:
    juin 28, 2017 à 1:46

    Je ne sais pas si certains chauves mettront leur calvitie au service de leurs finances mais s’ils ne font pas de la publicité sur leurs crânes dégarnis, ils pourront faire comme certains qui se sont fait tatouer sur le dos ou sur une cuisse des publicités pour des produits moyennant une substantielle somme. Pour ma part, je ne me sens pas concerné puisque j’ai la chance, contrairement à mon père, d’avoir tous mes cheveux, blancs bien sûr, mais toujours présents.
    Je sais, je fais des jaloux mais je ne m’en excuse pas : je ne l’ai pas fait exprès et mes cheveux ne m’ont pas demandé l’autorisation de rester accrochés sur mon crâne.

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s