Le fardier à vapeur

Publié le Mis à jour le

cugnot

L’histoire des chemins de fer révèle bien des déconvenues et des épreuves dans la vie de ceux qui contribuèrent à créer, puis à généraliser une telle invention. Il suffit pour s’en convaincre de se rappeler quel accueil l’on fit en France aux chemins de fer.

Même après que l’Angleterre les avait adoptés, et qu’ils fonctionnaient à la satisfaction générale en ce pays, des hommes illustres, comme Thiers et Arago, ne cessaient de s’y opposer de toutes leurs forces et soutenaient des théories d’une fausseté et d’une puérilité singulières. 

Tout le principe des chemins de fer se trouvait dans le « fardier à vapeur » inventé par Nicolas Joseph Cugnot pour transporter le matériel de l’artillerie. Né en Lorraine en 1725, il avait déjà inventé un fusil que le maréchal de Saxe avait adopté pour ses uhlans, quand il construisit sa voiture mue par la vapeur. On en fit l’épreuve à Paris, dans la cour de l’Arsenal, mais la voiture ne fonctionna pas très bien, à cause de la violence de ses mouvements, et renversa même un pan de mur. On en resta là.

Cugnot reçoit une pension, en reconnaissance de l’attrait de ses inventions. Dix ans plus tard éclate la Révolution française à Paris : il perd ses revenus et s’installe en Belgique. En 1800, à son retour à Paris, le Consulat lui attribue une modeste rente.

Nicolas Joseph Cugnot s’éteint au moment où les chemins de fer s’établissent en Angleterre. 

Publicités

4 réflexions au sujet de « Le fardier à vapeur »

    anne35blog a dit:
    juin 29, 2017 à 5:58

    encore un qui n’a pas eu de chance….

    Aimé par 1 personne

    L'Ornitho a dit:
    juin 30, 2017 à 7:28

    Un sacré engin, de taille surprenante – toujours visible aux Musée des Arts et Métiers de Paris. Idée simple mais audacieuse !

    Aimé par 1 personne

    Le saviez-vous ?  – fleur de flocons a dit:
    juillet 5, 2017 à 1:37

    […] Le fardier à vapeur… […]

    Aimé par 1 personne

    CuriousCat a dit:
    juillet 7, 2017 à 11:34

    Merci Gavroche pour cet article m’évoque le mooc « Fabriquer l’innovation » suivi, début 2017, sur Fun numérique (https://www.fun-mooc.fr/courses/CNAM/01023/session01/about).
    Belle soirée,
    Catherine

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s