Chat à bord

Publié le Mis à jour le

chat-marin

Malgré l’horreur invincible que l’eau inspire aux chats, il n’est pas un navire qui appareille sans avoir à bord un ou plusieurs de ces animaux. 

Le motif est facile à comprendre. Les compagnies d’assurances ne paient aucune indemnité pour les ravages causés par les rats. Mais, si le propriétaire des marchandises avariées par ces rongeurs prouve que le capitaine avait négligé d’embarquer un chat, le capitaine est responsable du dégât. 

Il y a encore un autre motif, un motif légal, quoique bizarre. Tout navire trouvé au milieu de la mer et ne portant aucune créature vivante est considéré comme abandonné. Dès lors il appartient à qui le trouve, sauf les droits de l’amirauté ou de la couronne. Mais il suffit qu’une créature vivante, living creature, se trouve à bord, pour que la propriété soit conservée aux armateurs. Ainsi, un chien, un chat, un oiseau en cage, fût-ce un serin de Canarie, suffit pour maintenir ce que nos jurisconsultes appellent l’esprit de possession.

La jurisprudence anglaise est fixée à cet égard. 

« Almanach de France et du Musée des familles. » Paris, 1865. 

Publicités

13 réflexions au sujet de « Chat à bord »

    cybercloch a dit:
    juillet 15, 2017 à 1:45

    Intéressant, je me demande si cette loi est toujours valable de nos jours.
    Merci pour cet article.

    Aimé par 2 people

      Gavroche a répondu:
      juillet 15, 2017 à 3:56

      J’ai un peu cherché, mais n’ai rien trouvé à propos de cette loi… 😦

      Aimé par 1 personne

    anne35blog a dit:
    juillet 15, 2017 à 2:46

    et vive les chats!

    Aimé par 1 personne

    raimanet a dit:
    juillet 15, 2017 à 4:18

    A reblogué ceci sur Raimanetet a ajouté:
    minou ! minou … http://tiny.ph/ORWT

    Aimé par 1 personne

    karouge a dit:
    juillet 15, 2017 à 5:21

    mille chats-bord !
    il est vrai qu’avec la raréfaction des pipes en écume de mer et l’augmentation des coups de tabac dus au réchauffement climatique les vieux loups de mer ont déserté les navires et ont mis pied à terre!

    Aimé par 1 personne

    francefougere a dit:
    juillet 15, 2017 à 5:36

    Vive aussi les chats ! Mais certains aiment l’eau comme mon Héliotrope- elle la boit au robinet quand elle coule, et patauge dans l’eau du bain – ( et sort ensuite dignement de la salle de bains 🙂 )

    Aimé par 2 people

    jmcideas a dit:
    juillet 15, 2017 à 7:39

    Quelle idée, Un chat à bord!
    Il faut constater qu’un repas à bord, à l’extérieur du cockpit, n’est guère tranquille -il arrive fréquemment qu’un survol de mouettes aboutisse à une merveilleuse fiente dans l’assiette
    Cette fois, notre chat montait la garde à la poupe….et paralysées par son regard aigu, les mouettes se tenaient sagement à distance….
    La parade n’a tenu qu’un certain temps -l’une d’entre-elles fut envoyée à l’attaque
    Elle effectua un vol émotif, en rase-mottes au dessus de la tête du chat
    L’effet fut décisif: Le matou prit peur et fonça se réfugier en cabine
    >Champs libre aux autres pour piquer des miettes dans nos assiettes !
    (putain de mouettes)

    Aimé par 2 people

    jmcideas a dit:
    juillet 15, 2017 à 10:51

    Merci, Karouge, ton petit chien aurait fait mieux

    J'aime

    jmcideas a dit:
    juillet 15, 2017 à 11:32

    Maintenant, 2 chansons de marins- Une me plait, près de chez moi:
    « La fille des Sables »
    En Olonnes évidement
    [audio src="https://jmcideas.files.wordpress.com/2017/07/1-la-fille-des-sables.mp3" /]

    Aimé par 2 people

    Roomanies a dit:
    juillet 16, 2017 à 12:31

    Je n’aurais jamais imaginé de telles règles. C’est bon à savoir! Sourire

    P. S. Il y a beaucoup de changement sur votre site. Et j’aime bien votre logo! Mais pourquoi ce changement?

    Aimé par 1 personne

      Gavroche a répondu:
      juillet 16, 2017 à 4:43

      Ce thème est bien plus « confortable » pour ce qui est de la réalisation de la mise en forme des billets, et plus esthétique, je trouve; également très pratique quant au choix possible de la police de caractères… Pour résumer : j’en avais « jusque là » de l’ancienne formule ! 😀

      Aimé par 1 personne

    Éric G. Delfosse a dit:
    juillet 16, 2017 à 11:47

    ❤ !

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s