Une Parisienne, une vraie !

Publié le

leon-belieres.PNG

On prétend qu’il n’y a pas de vrais Parisiens ni d’authentiques Parisiennes…

J’en connais au moins une, révèle Léon Bélières. C’est une vedette, jeune et charmante, qui tournait il n’y a pas bien longtemps avec moi dans un film que je ne vous nommerai pas pour ne pas faire à cette blonde enfant nulle peine même légère.

Léon Bélières, s’installant confortablement dans un fauteuil, continua :

— On avait apporté, ce jour-là, dans un décor agreste, un tabouret que l’on utilise pour traire les vaches. Comme le machiniste s’inquiétait auprès du régisseur si c’était bien là le siège qu’il désirait, notre jeune vedette, s’approchant, demanda timidement :

Alors, c’est là-dessus qu’elles s’assoient, les vaches ?

Léon Bélières. Paris, 1940.

Publicités

8 réflexions au sujet de « Une Parisienne, une vraie ! »

    nuage1962 a dit:
    juillet 15, 2017 à 7:26

    pas très brillant

    Aimé par 1 personne

    Gavroche a répondu:
    juillet 15, 2017 à 7:30

    Peut mieux faire ! 😀

    J'aime

    Roomanies a dit:
    juillet 15, 2017 à 9:04

    C’était ça sa question? Vraiment?
    Sourire!

    Aimé par 1 personne

    jmcideas a dit:
    juillet 16, 2017 à 1:29

    Un tabouret à trois pattes ?
    La Vraie Parisienne ne pourrait connaître ce genre de tabouret …
    L’assise des parisien(nes) est à quatre pattes (sic)
    ……………..
    Pour connaître, ce genre de tabouret, je dois dire qu’il n’est pas stable, lorsque que l’on doit s’y tenir debout
    …En ayant bu plusieurs coupes de champagne !!
    = Casse-gueule assuré!
    😀

    [Bien-que, je le certifie, ce type de tabouret est parfaitement adapté à la traite des vaches]

    Aimé par 2 people

    Trigwen a dit:
    juillet 16, 2017 à 1:52

    C’est si vrai ! J’en ai connu jadis. Le cas d’un père parisien qui faisait un leçon de choses à ses deux enfants : il leur montrait une chèvre, un taureau, un bouc et un cheval. Manque de chance pour li, la chèvre était un bouc, le taureau un boeuf, le bouc était un bélier et le cheval un âne !
    On comprend pourquoi ils sont si nombreux à aller au salon de l’Agriculture quand on sait que leurs mômes sont étonnés d’apprendre que le lait sort d’un pis de vache et non d’un pack en carton.

    Aimé par 3 people

    fanfan la rêveuse a dit:
    juillet 16, 2017 à 9:43

    Sourire…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s