Albert Londres et la grâce féminine

Publié le

albert-londres

M. Albert Londres, globe-trotter romantique à sa manière, est rentré de Palestine où l’avaient amené, à travers la Bukovine et les Carpathes, les traces d’Israël. 

Vers quels climats va-t-il maintenant diriger ses pas ? En attendant, on le rencontre dans les cafés de la rive gauche qui ferment tard leurs portes. Sa belle barbe noire, son front dégagé, et son profil de Christ convenablement nourri y étonnent les consommateurs et y pénètrent de respect les caissières. 

Car M. Albert Londres est noctambule et ne se défend pas de ce léger défaut. Les misères humaines, sur lesquelles il s’est penché avec tant de pitié, ne l’ont pas rendu insensible à la grâce… à la grâce féminine principalement. 

Comme il dînait, la semaine dernière, avec des amis, dans un restaurant fameux pour sa cuisine, la patronne du lieu, avertie de la présence de l’hôte illustre, vint lui présenter à la fin du repas son livre d’or pour qu’il y écrivît quelques lignes. Et voici la pensée touchante inscrite par l’auteur de Dante n’avait rien vu, parmi tant de déclarations d’amour adressées uniquement au Dieu de la Table : 

« Le seul tort de Mme D… est d’accueillir chez elle trop de jolies clientes blondes. Comment peut-on, dans ces conditions, goûter, aussi raffiné soit-il, l’art culinaire ? »

« L’Œil de Paris. » Paris, 1930. 

Publicités

3 réflexions au sujet de « Albert Londres et la grâce féminine »

    cybercloch a dit:
    juillet 16, 2017 à 6:03

    Il ne l’avait pas semblé pourtant, que les deux soient incompatibles.

    Aimé par 3 people

    Éric G. Delfosse a dit:
    juillet 16, 2017 à 11:35

    😆

    Aimé par 1 personne

    Trigwen a dit:
    juillet 17, 2017 à 1:37

    Une façon fort originale de faire savoir que ces demoiselles étaient plus appétissantes que les bons plats de la l’aubergiste. Mais on lui pardonne : un homme qui aime la bonne chère et les jolies femmes ne peut pas être foncièrement mauvais, bien au contraire.

    Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s