Pertinence

Publié le Mis à jour le

paysans

Les courtes vacances parlementaires qui ont accompagné ce qu’on a accoutumé d’appeler « la trêve des confiseurs » se terminent. Frileusement les députés ont été rendre compte de leurs mandats. Et nos électeurs ont fait de leur mieux pour les croire et pour être convaincus.

Dans le département de Seine-et-Marne les dernières élections législatives ont été particulièrement néfastes aux anciens élus. Les nouveaux honorables ont évidemment juré que tout allait changer dans le meilleur des mondes. Mais le Briard est méfiant, « près de ses sous » et désabusé.

Mercredi dernier, jour du marché, dans une importante sous-préfecture, deux fermiers causent ensemble.

— Alors ? demande l’un, en tirant de sa « commerciale » une pile de Coulommiers poudrés à frimas. Alors tu l’as vu pendant les vacances, not’ nouveau député ? Qu’est-ce que tu en penses ?  

Son compère fait la moue :

— Tu m’ croiras si tu veux ! J’ préférais l’ancien! I’ n’ tenait pas davantage, mais il promettait mieux….

« Lectures pour tous. » Paris, 1937.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s